Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le gouvernement salue la bonne dynamique des résultats des entreprises publiques en 2019

Publié le jeudi 28 mai 2020  |  AIP
Conseil
© Abidjan.net par JOB
Conseil des ministres extraordinaire, après l`annonce du Président Ouattara de ne pas être candidat en 2020
Au cours du Conseil des ministres extraordinaire qui s’est tenu ce vendredi 6 mars au palais présidentiel d’Abidjan, le président Alassane Ouattara a annoncé officiellement aux membres du Gouvernement, sa décision de ne pas être candidat à la présidentielle 2020.


Abidjan - Le gouvernement salue la bonne dynamique des résultats des entreprises publiques observée sur ces derniers exercices, avec un portefeuille public qui a affiché un résultat provisoire excédentaire de 56,1 milliards de francs CFA en 2019 contre 15,9 milliards de francs CFA en 2018.

Selon le porte parole du gouvernement, Sidi Touré, cette bonne performance réalisée en 2019 est principalement portée par les sociétés d’Etat, avec une réalisation estimée à 49,1 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 85% par rapport aux objectifs budgétaires de l’exercice.

Elle est également consolidée par les Sociétés à participation financière publique majoritaire qui affichent un excédent de 7 milliards de francs CFA. Cependant, quelques entreprises publiques ont cumulé sur une perte à l’atterrissage en 2019 plus prononcée que le déficit prévu en début d’exercice.

Pour ce faire, le gouvernement prévoit diverses mesures financières et non financières, ainsi que des mesures spécifiques liées à l’impact de la pandémie de la COVID-19, pour maintenir la dynamique globale des performances du portefeuille, a indiqué le ministre de la Communication et des Médias.

Le Conseil des ministres a invité, à cet effet, les dirigeants des entreprises publiques, notamment, à ajuster leurs prévisions budgétaires afin d’apprécier judicieusement l’incidence du ralentissement ou de l’arrêt de certaines activités économiques sur leurs performances financières et présenter l’évolution de leur trésorerie, le manque à gagner potentiel, et le soutien attendu de l’Etat, le cas échéant.

nmfa/fmo
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment