Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

COVID 19 : les populations de Séguéla satisfaites de la prise en charge des factures d’électricité

Publié le jeudi 28 mai 2020  |  AIP
Extension
© Autre presse par DR
Extension du réseau électrique : le collège moderne désormais éclairé
Le Collège moderne de la Sous-préfecture de Bacanda (département de Grand-Lahou), est connecté au réseau électrique national depuis le jeudi 26 juillet dernier.


Séguéla, 28 mai (AIP) – La prise en charge par l’Etat des factures d’électricité des ménages disposant d’un compteur de cinq ampères ainsi que de ceux ayant des compteurs à carte est vivement saluée par les populations du département de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou) pour qui le social est, en cette période de crise sanitaire, au centre des actions du gouvernement ivoirien.

« Chez nous, 107 familles ont bénéficié de cet acte de générosité de l’Etat qui est une véritable bouffée d’oxygène qui permet d’atténuer un tant soit peu les conséquences des dispositions auxquelles les populations n’étaient pas du tout habituées », a fait savoir Dr Traoré Moussa, le président de la mutuelle de développement de Bangana, rencontré le 15 mai à Worofla, une sous-préfecture située à 48 kilomètres de Séguéla.

Selon lui, en attendant que les transferts monétaires aux ménages vulnérables dont la situation a été aggravée par le fait de la COVID 19, la satisfaction est de mise à propos des factures d’électricité.

« Quand j’ai rechargé, j’ai eu pour 16 000 francs. J’étais vraiment content parce que ça me permet aujourd’hui d’être tranquille », s’est, pour sa part, exprimé Seydou Coulibaly, habitant de Tiéma.

Toujours dans cette veine du social, concernant les ‘’ménages’’, le gouvernement ivoirien a décidé du report des dates limites de règlement des factures de mars et d’avril en juillet et août, note-t-on.

« C’est une très bonne chose qui a pu alléger les charges de certains parents. Nos populations qui travaillent majoritairement dans le secteur informel sont impactées par la situation. Et ce geste du gouvernent est venu à point nommé pour les soulager », a déclaré le premier adjoint au maire de Séguéla, Sindou Dosso, à la suite de quelques habitants qui ont exprimé leur gratitude à l’Etat pour leur avoir permis de bénéficier de cette mesure.

Face à la pandémie et pour maintenir l’appareil de production du pays, les gouvernants ivoiriens ont mis en place un plan d’une enveloppe de 1 700 milliards de francs CFA dénommé ‘’Plan de soutien économique, social et humanitaire’’, rappelle-t-on.

(AIP)

kkp/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment