Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Il n’y a pas de crise institutionnelle au sein du Groupe de la Banque Africaine de Développement, souligne la ministre ’’ Kaba Nialé ’’ (Communiqué)

Publié le vendredi 29 mai 2020  |  Ministères
Recensement
© Abidjan.net par CK
Recensement Général de la Population et de l`Habitat 2019 : la Ministre Nialé KABA échange avec les guides religieux
La Ministre du Plan et du Développement, Nialé KABA a eu une rencontre avec les guides et leaders religieux de Côte d’Ivoire, ce jeudi 04 avril 2019, à la salle des fêtes du 20e étage de l’Immeuble SCIAM au Plateau. Cette rencontre, visait à informer et sensibiliser les responsables des confessions religieuses sur la nécessité de leur participation et leur adhésion effective au Recensement Général de la Population et de l`Habitat (RGHP).


Le mardi 26 mai, le bureau du Conseil des Gouverneurs du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) a tenu une réunion à l’effet d’examiner l’affaire découlant d’une plainte des lanceurs d’alerte contre le Président de la BAD, qui a été traitée par le comité d’éthique du Conseil d’Administration de la Banque et à propos de laquelle j’ai reçu des lettres de certains actionnaires exprimant des points de vue différents.

Faisant suite à cette réunion, plusieurs publications dans la presse nationale et internationale ont porté à mon attention, concernant le contenu des délibérations de ladite réunion. Ce qui m’emmène à effectuer des clarifications pour éviter des malentendus.
Le Bureau que je préside tient à rassurer le public qu’il est saisi de l’affaire et qu’il la traite avec la plus grande rigueur et avec tout le sérieux qu’elle mérite.
Toutefois, le Bureau informe le public qu’aucune décision n’a été prise tel que faussement véhiculé dans certaines publications.
Je dois souligner qu’il n’y a pas de crise institutionnelle au sein du Groupe de la Banque Africaine de Développement. Surtout, en aucun cas, qu’il n’a été demandé au Président du Groupe de la Banque Africaine de Développement de démissionner.
Chacun doit permettre au Bureau de faire son travail et laisser le processus d’instruction de ce dossier suivre son cours. L’avis de tous les gouvernements sera sollicité pour son bon aboutissement.

Le Ministre du Plan et du Développement de la République de Côte d’Ivoire
Président du Conseil des Gouverneurs du Groupe de la Banque Africaine de Développement

Mme NIALE KABA
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment