Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Marcel Gbaguidi, DG de la SOAC : « La covid-19 a montré que les laboratoires de biologies médicales dans l’espace UEMOA et CEDEAO sont très peu nombreux »

Publié le mardi 2 juin 2020  |  Abidjan.net
Marcel
© Autre presse par DR
Marcel Gbaguidi, DG de la SOAC.


La COVID19 a permis de démontrer que les laboratoires de biologie médicale dans l’espace UEMOA et CEDEAO sont très peu nombreux, a déploré samedi 30 mai 2020, Marcel Gbaguidi, Directeur général du Système Ouest Africain d’Accréditation (SOAC), au cours d’une E-conférence de presse avec des journalistes ivoiriens.

« Dans la zone UEMOA, nous avons très peu de laboratoires accrédités dans le domaine de la biologie médicale. Mais, vous en avez au moins 2 (deux) qui sont engagés dans la lutte contre la maladie à coronavirus (covid-19). Ici en Côte d'Ivoire, vous avez RETROCI, récemment ajouté sur la liste et l'Institut Pasteur. Au Sénégal, il y a l'Institut Pasteur », a-t-il révélé avant d’expliquer que « la covid-19 a permis de noter que les laboratoires de biologie médicale dans notre espace UEMOA et CEDEAO sont très faibles. On se rend compte aujourd'hui qu'il est indispensable d'avoir des laboratoires accrédités et pour faire face à ce type de crise».

C’est pourquoi les chefs d'État, a-t-il ajouté, récemment lors du dernier sommet de la CEDEAO, ont décidé d'augmenter le budget alloué à la santé et parallèlement aux structures telles que les laboratoires.

A titre de comparaison, il a relevé que pendant qu’un seul pays développé parvient à mobiliser jusqu'à 800 laboratoires accrédités pour faire face à la crise, ici dans les 8 pays de l'UEMOA et les 15 de la CEDEAO, il n’y a pas plus de 20 laboratoires accrédités.

Pour le SOAC qui joue un rôle primordial dans cette crise sanitaire mondiale, il s’agit non seulement de travailler au niveau local mais également de participer aux efforts de la CEDEAO qui a mis en place une taskforce pour travailler dans le domaine de la qualité.

« Nous avons pu être associé à la publication de normes régionales dans le domaine des masques à usage non sanitaires mais aussi des gels hydroalcooliques, des produits très utilisés et qui nécessitent d'être encadrés.», a-t-il indiqué.

Aussi, le conseil d'administration du SOAC a-t-il autorisé le renforcement des capacités gratuites d'une trentaine de techniciens de laboratoires de biologies médicales par pays dans les domaines de l'accréditation mais aussi dans les domaines de la sécurité laboratoire parce que comme vous le savez, ils sont très exposés et cet effort est estimé à près de 162 millions de Francs, a révélé le Directeur général.

Par ailleurs, en matière d’accréditation, la Côte d'Ivoire, où le SOAC a démarré ses activités en 2018, se démarque des autres pays de l'UEMOA , selon M. Gbaguidi.

« Vous avez été retenu pour le siège du SOAC et au niveau réglementaire, la Côte d'Ivoire a pris une loi en 2013 pour rendre obligatoire l'accréditation pour l'ensemble des organismes d'évaluation de la conformité. C’est-à-dire non seulement des laboratoires mais aussi les organismes de certification et des organismes d'inspection », a-t-il déclaré.

Au total, 18 laboratoires ont été accrédités dont 8 présents en Côte d'Ivoire, pour la plupart, dans le domaine agroalimentaire et de l'investigation criminalistique.

Pour terminer, le Directeur général de la SOAC a soutenu que son organisation est compétente pour l'accréditation dans tous les domaines d'évaluation de la conformité. C’est pourquoi, il a engagé tout le monde à développer les questions de qualité et d'accréditation ; car, la maladie à coronavirus (Covid-19) a permis au monde entier de se rendre compte que ce sont des questions qui sont devenus incontournables aujourd'hui.

P. R.
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment