Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Après les tensions entre musulmans de Yorobodi : Le Général Alexandre Apalo Touré et le Cosim sur le terrain, des protagonistes parlent

Publié le vendredi 5 juin 2020  |  AIP
Après
© Autre presse par DR
Après les tensions entre musulmans de Yorobodi : Le Général Alexandre Apalo Touré et le Cosim sur le terrain, des protagonistes parlent


Le commandant supérieur de la Gendarmerie nationale le Général Touré Apalo s’est rendu le dimanche 31 mai 2020 à Yorobodi dans la région du Gontougo pour faire régner l’ordre. Il a invité au calme suite aux affrontements survenus dans cette localité.
Ce conflit entre les partisans de deux responsables religieux, qui a porté sur la rénovation d’une mosquée à Yorobodi le samedi 30 mai 2020, a engendré la mort d’un des protagonistes.
Lors des échanges avec les autorités administratives, villageoises et les responsables religieux des deux camps, l’autorité militaire a rappelé aux uns et aux autres leurs responsabilités, tout en condamnant les comportements violents qui ne sauraient rester impunis.
Le Général de Division Alexandre Apalo a en outre annoncé la présence de renforts venus d’Abengourou et de Bondoukou qui, suivant ses instructions, sont prêts avec leurs camarades, à rétablir l’ordre public.
Il a demandé aux différents responsables de prêter une oreille attentive à la médiation de l’autorité administrative et du COSIM, en prenant soin de prévenir que toute nouvelle violence sera rigoureusement traitée par les forces de l’ordre.
Poursuivant, le Commandant Supérieur a informé ses interlocuteurs de ce que la Gendarmerie Nationale fera rigoureusement son travail de police judiciaire. Les commanditaires et les auteurs de violences seront entendus et mis à la disposition de la justice parce que force doit rester à la loi.
Avant de quitter Yorobodi, le Général Apalo s’est entretenu avec les sous-officiers et officiers. Il a ensuite rejoint Bondoukou où il a échangé avec le Cheick Ouattara Mounirou, dont les partisans et ceux de l’imam Ouattara Moriba sont en conflit à Yorobodi.
Les responsables coutumiers et religieux ainsi que des témoignages recueillis à Yorobodi, ont salué l’arrivée du Commandant Supérieur, qui a permis de faire retomber complètement les tensions.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment