Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Bureau des Conseils des Gouverneurs du Groupe de la BAD réagit à la plainte de lanceurs d’alerte contre Adesina

Publié le vendredi 5 juin 2020  |  AIP
Investiture
© Abidjan.net par Marc Innocent
Investiture du Président de la BAD: Akinwumi Adesina prend officiellement fonction
Mardi 1er Septembre 2015. Abidjan. M. Akinwumi A. Adesina, Nouveau Président de la Banque Africaine de Développement a officiellement pris fonction ce jour en prêtant serment devant SEM. Alassane Ouattara et Yémi Osibadjo Vice PRésident de la République Fédérale du Nigéria.


Abidjan – Dans un communiqué publié jeudi par African Media Agency (AMA), le Bureau des Conseils des Gouverneurs du Groupe de la Banque Africaine de Développement, suite à sa réunion du 4 Juin 2020 relative au traitement de la plainte de lanceurs d'alerte contre le Président Akinwumi Adesina, annonce une revue indépendante.

« La revue indépendante devra être menée par une personne neutre, intègre, de haut calibre ayant une expérience incontestable et une réputation internationale avérée, dans un délai de deux à quatre semaines maximum, en tenant compte du calendrier électoral du Groupe de la Banque », explique le communiqué.

Auparavant, le Bureau a tenu à réitérer que le Comité d'éthique des Conseils d'administration a rempli son rôle en ce qui concerne cette affaire conformément à la règle applicable en vertu de la Résolution B/BG/2008/11 du Conseil des gouverneurs.

Le Bureau a également réitéré que la Présidente des Conseils des gouverneurs a rempli son rôle en acceptant les conclusions du comité d'éthique conformément à ladite résolution.

Cependant, dans le but de réconcilier les différents points de vue de chaque gouverneur dans la résolution de cette affaire, le Bureau convient d'autoriser une revue indépendante du rapport du comité d'éthique des conseils d'administration concernant les allégations examinées par le Comité d'éthique et les éléments fournis par le Président du Groupe de la Banque dans l'intérêt d'une procédure en bonne et due forme.

Le Bureau a convenu que, au cours d'une période de trois à six mois et à la suite de la revue indépendante du rapport du Comité d'éthique, un examen complet de la mise en œuvre de la Politique de dénonciation d'abus et de traitement des griefs de la Banque devra être effectué, en vue de garantir que la Politique est correctement appliquée et de la réviser, le cas échéant, pour éviter à l'avenir des situations de cette nature.

(AIP)

cmas
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment