Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministère de la solidarité réconforte une famille ayant perdu trois enfants à N’Douci

Publié le vendredi 5 juin 2020  |  AIP
Le
© AIP par DR
Le ministère de la solidarité réconforte une famille ayant perdu trois enfants à N’Douci
La ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné, a dépêché, jeudi, une mission d’assistance et de réconfort à N’Douci au jeune couple Oulaï, qui a perdu, le 11 mai, trois enfants de manière inattendue et suspecte en quelques heures pour une cause inexpliquée


Tiassalé - La ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné, a dépêché, jeudi, une mission d'assistance et de réconfort à N'Douci au jeune couple Oulaï, qui a perdu, le 11 mai, trois enfants de manière inattendue et suspecte en quelques heures pour une cause inexpliquée.

En accueillant la délégation conduite par la directeur de la solidarité, Virginie Yapo, le sous-préfet de N'Douci, Sandrine Bessikoi Danho, a exprimé sa gratitude au gouvernement qui prend, par cet acte de solidarité, le relais des autorités locales.

La représentante de la ministre Mariatou Koné, a exprimé sa compassion au couple et à toute la communauté de N'Douci pour le drame vécu. Elle a demandé au couple Oulaï d'être fort dans l'épreuve et de se consoler avec la naissance de sa fille survenue le 27 mai, deux semaines après le drame. Pour elle, cette naissance doit constituer un nouveau départ et un réel motif d'espoir pour le couple.

Au nom de la ministre Mariatou Koné, elle a remis au couple des vivres et non vivres pour les parents et pour le nouveau né, et une enveloppe de 250 000 francs CFA à la mère pour qu'elle puisse réaliser une activité génératrice de revenus après son congé de maternité.

Enfin, Virginie Yapo a rassuré le couple et ses proches de l'imminence des résultats des prélèvements effectués par les professionnels de la santé qui situeront sur les causes de ces décès.

Le 11 mai, trois enfants du coule Oulaï, âgés respectivement de deux, quatre et six ans, ont perdu la vie en l'espace de quelques heures.

(AIP)

kd/aaa/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment