Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La CEI sensibilise à Touba sur la révision de la liste électorale

Publié le mardi 9 juin 2020  |  AIP


Touba- Le superviseur de la Commission électorale indépendante (CEI) chargé des régions du Bafing, Worodougou et du Béré, Traoré Méfoua, a échangé dimanche à la préfecture de Touba avec des leaders d'opinion sur la prochaine opération de révision de la liste.

En tournée d'information et de sensibilisation, il a eu des séances de travail avec d'une part, les membres de la CEI locale et d'autre part, avec les leaders d'opinion et représentants des différentes couches socio-professionnelles de Touba, leur expliquant le mode opératoire de l'enrôlement sur la liste électorale ainsi que les pièces administratives requises pour l'opération.

"L'inscription sur la liste électorale concerne les nouveaux majeurs âgés de 18 ans au plus tard le 24 juin 2002, les anciens majeurs n'ayant jamais été inscrits, les personnes désireuses d'apporter des corrections ou des modifications relatives à leur identité, celles qui ont changé de lieu de résidence. Sont également concernées, celles qui ont recouvré leurs droits civiques et politiques", a expliqué M. Traoré.

il a précisé que les différents requérants, pour figurer sur la liste électorale 2020, doivent produire la Carte nationale d'identité (CNI), le récépissé de demande de la nouvelle CNI, le certificat de nationalité spécifique à l'opération ou le nouveau format fond jaune avec une bande argentée.

Il a indiqué que le changement de lieu de vote est subordonné désormais à la production d'un certificat de résidence ou d'un certificat de résidence fiscale attestant du paiement régulier des impôts sur une période de cinq ans auprès des services du trésor public du lieu de résidence du demandeur.

Traoré Méfoua a lancé un appel particulier aux femmes pour leur mobilisation des populations afin que l'opération soit un succès populaire. "La CEI entend à terme, capter 4 à 5 millions de nouveaux électeurs. Faites en sorte que le maximum de personnes soient enrôlées. Le défi, pour nous, est d'obtenir une liste électorale bien fournie, donnant une grande légitimité aux candidats élus", a-t-il affirmé.

Après Touba, les villes de Séguéla et de Mankono sont les futures étapes du superviseur Traoré Méfoua.


dm/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment