Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Affaire licenciement abusif à l’ANRMP: Le conseil de régulation de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics se prononce

Publié le mercredi 10 juin 2020  |  Abidjan.net
Le
© Abidjan.net par DR
Le siège de l`Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP)


Dans communiqué signé du conseil de régulation de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics, l’ANRMP réagit le lundi 8 juin 2020 sur des allégations de Konan Yao Paulin anciennement en fonction à l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP), en qualité de Secrétaire Général Adjoint.


Dans une publication relayée sur les réseaux sociaux, Konan N’guessan Yao Paulin a affirmé avoir été victime d’un licenciement abusif de la part de son employeur. L’ANRMP veut à travers cette note "donner la juste information au regard de ces allégations". En effet, un appel à candidatures a été lancé en vue du recrutement d’un Secrétaire Général et de trois Secrétaires Généraux Adjoints. Les résultats de cet appel à candidatures proclamés le 20 novembre 2019 n’ont pas été favorables à Konan N’guessan Yao Paulin qui, à l’instar des autres anciens membres du Secrétariat Général, avait fait acte de candidature et pris part à toutes les étapes de la procédure de sélection. "Le Conseil de l’ANRMP, sur la base du rapport du Cabinet de recrutement et à la suite des entretiens avec les différents postulants, lui a préféré un candidat nettement plus qualifié. Konan N’guessan Yao Paulin a ensuite saisi le Premier Ministre, Chef du Gouvernement et le Président de la République.
"Après une analyse complète du dossier, Son Excellence Monsieur le Président de la République, par courrier administratif signé de son Directeur de Cabinet, a notifié à KONAN N’guessan Yao Paulin une suite non favorable à sa requête. Lit-on dans le communiqué.

Selon la note, l’ancien Secrétaire Général Adjoint a par la suite saisi l’Inspection du travail afin de réclamer des dommages et intérêts pour le licenciement abusif dont il prétend être victime. Le Conseil de Régulation marque sa surprise face à cette démarche de Konan N’guessan Yao Paulin, qui consiste, après avoir saisi l’Inspection du travail, à se détourner de cette procédure légale avant son terme, pour publier sur les réseaux sociaux, un enregistrement vidéo dans lequel il se dit victime à souhait, non sans tenir des propos injurieux et diffamatoires à l’encontre dudit Conseil et de son Président.
"Le Conseil de Régulation tient à rappeler qu’en conséquence de la rupture du lien contractuel entre l’ANRMP et KONAN N’guessan Yao Paulin, celui-ci a été dûment rempli de ses droits légaux, par un virement bancaire en date du 31 janvier 2020 et par un chèque réceptionné par ses soins le 12 mars 2020" affirme le conseil de régulation, qui soutient que le concerné a également bénéficié de mesures d’accompagnement en nature.



Pour l’ANRMP la démarche de son ex collaborateur vise à "discréditer le Conseil de Régulation de l’ANRMP et d’attenter à l’honneur et à la probité du Président dudit Conseil". Le Conseil de Régulation souhaite, en tout état de cause, préciser que, s’étant assuré de la transparence et de la régularité de la procédure de l’appel à candidatures, tient à assurer les acteurs de la commande publique, qu’il demeure résolument engagé à mener à bien les missions qui lui ont été confiées, dans le strict respect de la légalité.


DA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment