Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Au moins 11 morts dans une attaque d’hommes armés dans le Nord ivoirien

Publié le jeudi 11 juin 2020  |  AIP
Deux
© AFP par SIA KAMBOU
Deux soldats mutins ont été tués à Yamoussoukro
Mardi 17 janvier 2017. Deux soldats faisant partie d’un groupe de mutins de l’Ecole des forces armés (EFA) de Zambakro qui revendiquaient leur part de primes dans la capitale politique ivoirienne ont été tués a et plusieurs de leurs frères d`armes blessés.


Abidjan - Une attaque perpétrée, jeudi tôt le matin, par des hommes armés a causé au moins 11 morts dans le village de Tafolo-bac, à 60 kilomètres de Kong, a appris l'AIP de sources concordantes.

Dix militaires et un gendarme ont été tués par ces assaillants qui se sont d'abord attaqués à un poste à la frontière ivoiro-burkinabé, avant d'ouvrir le feu sur un camp militaire en avant poste dans ce village qui constitue la dernière localité entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso dans le département de Kong.

Le chef de l'Etat major, Doumbia Lacina, contacté par l'AIP, annonce un communiqué du Conseil national de sécurité dans le courant de la journée. Une séance de travail se tient à cet effet à la Présidence.

IL y a quelques jours, 14 individus avaient été interpellés pour nécessité d’enquête par les forces armées ivoiriennes, à la suite de l’opération Comoé qui visait le démantèlement de réseaux terroristes localisés dans le Nord ivoirien, précisément dans le parc de la Comoé.

(AIP)

kkiv/nmfa/tm
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment