Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Zone industrielle de Yamoussoukro : le Ministre Souleymane Diarrassouba remet 1 218 750 000 Fcfa aux propriétaires terriens

Publié le vendredi 12 juin 2020  |  Ministères
Remise
© Ministères par DR
Remise symbolique d’un chèque aux détenteurs de droits coutumiers de la Zone industrielle de Yamoussoukro
Yamoussoukro, le jeudi 11 juin 2020. Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a procédé, sur le site de la zone industrielle de Yamoussoukro, à la remise symbolique d’un chèque de 1 218 750 000 Fcfa aux détenteurs de droits coutumiers de cette parcelle. A l’occasion


Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a procédé, le jeudi 11 juin 2020, sur le site de la zone industrielle de Yamoussoukro, à la remise symbolique d’un chèque de 1 218 750 000 Fcfa aux détenteurs de droits coutumiers de cette parcelle. A l’occasion, il a annoncé des projets d’investissements industriels de 108 milliards Fcfa, pour plus de 3 670 emplois attendus.

Cette deuxième tranche de paiement fait suite à la première tranche qui avait mobilisé la somme de 1 312 500 000 Fcfa, le 18 juillet 2020, faisant ainsi passé les règlements de l’Etat à 2 531 250 000 Fcfa, sur un montant total de 3.750.000.000 Fcfa. « Cette cérémonie vient démontrer, une fois encore que le Gouvernement ivoirien respecte ses engagements. Cela ne saurait être autrement, d’autant plus que le respect des engagements reste une exigence du Président de la République . », A-t-il indiqué.

Avant d’ajouter que la création de la zone industrielle à proximité des localités d’Akpéssékro et de Zambakro aura des retombées bénéfiques en termes de valorisation des produits agricoles, de création de nombreuses activités connexes et d’emplois décents pour les jeunes et les femmes du District autonome de Yamoussoukro qui se transformera véritablement en un pôle de croissance économique .

Déjà, au niveau de cette zone, les entreprises Enval, Sipra, Saab, Novarea SA et SG Agro sont en activité sur une superficie de l’ordre de 18 hectares, pour environ 361 emplois directs. Et ce, avec un investissement de l’ordre de 20 milliards Fcfa. 5 autres entreprises sont en cours de construction de leurs différentes unités industrielles, avec un taux de réalisation de l’ordre de 50% de leurs travaux sur une superficie de l’ordre de 30 hectares, avec un investissement global de 20 milliards Fcfa, pour plus de 400 emplois attendus.

« A ce jour, le taux d’occupation provisoire de la zone est de l’ordre de 43%, soit 105 hectares sur cette première tranche de 250 hectares pour une superficie globale de 750 hectares réservés à notre zone industrielle », a précisé le Ministre Souleymane Diarrassouba. Qui a poursuivi pour noter que les études techniques en vue de l’aménagement de ces 250 hectares, portant notamment sur l’ouverture et le bitumage des voies, la mise en place du réseau d’assainissement et de drainage, le réseau d’eau potable et d’électricité, ainsi que les télécommunications sont achevées. Dès lors, la prochaine étape concernera le lancement de l’appel d’offres, en vue de la sélection de l’opérateur qui sera chargé de réaliser ces travaux.
Visiblement, toutes ces actions sont la preuve que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly travaille pour la mise en œuvre de la vision du Président de la République, en matière de développement industriel de la ville natale de Félix Houphouët-Boigny. Au nom des bénéficiaires, Kouamé Kouamé Honoré le porte-parole, a salué le gouvernement et le Président Alassane Ouattara pour avoir entamé le processus de purge des droits sur cette parcelle de terre déclarée zone industrielle par décret depuis 1997. Il s’est félicité que ce soit le Ministre Souleymane Diarrassouba, fils de la région, qui porte cet important projet au sein du gouvernement. Heureux et reconnaissants , les chefs des villages d’Akpéssékro et Zambakro ont offert quelques présents symboliques au Ministre en charge de l’Industrie, désormais notable de ces deux villages, et baptisé Kouadiobo Kouakou.

Le Ministre Souleymane Diarrassouba a rassuré les populations que la 3ieme tranche restante sera également payée conformément aux engagements contractuels. Il les a également encouragées à participer massivement au processus électoral en cours et les a exhortées à continuer de respecter les gestes barrières, dans le cadre de la lutte contre la maladie à Covid-19. Enfin, il a informé les opérateurs économiques impactés par la Covid-19 à s’approprier les fonds multisectoriels mis en place par l’Etat de Côte d’Ivoire pour la relance de leurs activités.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment