Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La FESCI demande aux autorités de poursuivre les convois gratuits des élèves et enseignants de l’intérieur du pays (Déclaration)

Publié le vendredi 12 juin 2020  |  Abidjan.net
Allah
© APA par DR
Allah Saint-Clair dit Makelélé élu nouveau secrétaire général de la FESCI


Il y a de cela plusieurs semaines que le Conseil National de Sécurité (CNS) a décidé de la réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur à l’intérieur du pays d’abord et dans le Grand Abidjan ensuite. Cette réouverture soulevait entre autres problèmes, celui du transport des élèves et étudiants d’Abidjan pour leur lieu de scolarisation à l’intérieur du pays et à Abidjan dans un contexte de confinement du Grand Abidjan. Comme solution, le gouvernement a décidé d’organiser des convois pour le transport des élèves, étudiants, enseignants et personnels administratifs.

Après des débuts quelques peu positifs, le gouvernement semble avoir finalement abandonné ce processus de convoi aux mains des compagnies de transport en leur délivrant des laissez-passer. Ces compagnies, arguant les restrictions de passagers imposés par les mesures barrières, ont doublé voire triplé les coûts du transport Abidjan-Intérieur du pays et intérieur du pays-Abidjan. Cette surévaluation des coûts du transport explique le nombre important d’élèves et étudiants absents pour la reprise des cours et des évaluations.

La Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) attire l’attention du gouvernement en général et des ministères en charge de l’école et du transport en particulier sur cette situation fâcheuse. Elle les exhorte à tout mettre en œuvre pour assurer aux élèves et étudiants qui ont dû rejoindre leur famille après la fermeture de l’école le 16 Mars 2020 de regagner leur lieu de scolarisation respectif gratuitement ou au coût normal du transport et dans les meilleurs délais. Faute de quoi, elle se verra dans l’obligation de suspendre les cours sur toute l’étendue du territoire jusqu’à ce que l’ensemble des élèves et étudiants retrouvent leur lieu de scolarisation.



Pour la FESCI, le Secrétaire Général
Saint-Clair ALLAH
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment