Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Finances- Malgré les accusations contre Dr Akinwumi Adesina : Standard & Poor’s confirme la notation « AAA/A-1+ » de la BAD

Publié le mercredi 24 juin 2020  |  L’intelligent d’Abidjan
Election
© Abidjan.net par Atapointe
Election du président de la BAD: Le Nigérian Akinwumi Adesina succède à Donald Kaberuka
A l`issue des élections pour designer le nouveau président de la Banque Africaine de Développement, le conseil des gouverneurs a porté son choix sur le Nigérian Akinwumi Adesina qui devient ainsi le 8eme président de l`institution.


L'agence de notation financière Standard & Poor's Global Ratings a confirmé, le vendredi 19 juin, la notation de crédit « AAA/A-1+ » à court et long terme attribuée à la Banque africaine de développement (BAD), assortie d'une perspective stable.
Dans sa note d’information, l'agence de notation indique qu’elle a évalué de manière positive le profil de risque de la Banque, l'adéquation de ses fonds propres, la solidité de sa stratégie de financement et de son niveau de liquidité, le soutien très fort de ses actionnaires ainsi que l'adéquation de son système de gouvernance et de gestion : « Nous confirmons par conséquent la note « AAA » de la dette à long terme de la Banque africaine de développement ». S&P Global a souligné l'augmentation historique de 115 milliards de dollars du capital de la Banque, que les actionnaires ont approuvée en octobre 2019, ainsi que la reconstitution du Fonds africain de développement, le guichet de prêt à taux concessionnel du Groupe de la Banque, en décembre 2019. «La perspective stable de la notation reflète nos prévisions selon lesquelles, au cours des deux prochaines années, la Banque africaine de développement gérera avec prudence son capital, tout en maintenant un niveau de liquidité élevé assorti à un portefeuille de placement de qualité, et en poursuivant une stratégie de financement solide», peut-on lire dans le communiqué. L'agence prévoit ainsi que «les actionnaires continueront à apporter leur soutien en réglant leurs contributions au capital de la Banque selon le calendrier établi», et que la Banque «continuera à bénéficier du traitement accordé aux créanciers privilégiés, et à gérer avec prudence la croissance des prêts accordés au secteur privé d'une façon conforme à son mandat ». Selon S&P Global Ratings, «la Banque africaine de développement jouera un rôle clé de soutien à la région, en particulier dans le contexte créé par la pandémie de Covid-19.
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment