Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une trentaine d’officiers de police et de gendarmerie formés à la gestion de la sécurité des élections

Publié le mardi 30 juin 2020  |  AIP


Gagnoa -Une trentaine d’officiers de la police et de la gendarmerie sont depuis lundi à Gagnoa, pour le renforcement des capacités en gestion de la sécurité dans un contexte électoral.

L’atelier a pour objectif de permettre aux éléments des forces de sécurité (police et gendarmerie) d’agir sur le terrain, dans le cadre de la gestion des foules, a expliqué le conseiller du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Dr Arthur Banga, par ailleurs spécialiste en histoire militaire.

Selon le formateur, ces forces devront user de la fermeté pour permettre à tout le monde de pouvoir s’exprimer sans crainte. Il a rappelé que la mission des forces de l’ordre, en période électorale, est de s’assurer d’une gestion démocratique des élections, de garantir la sécurité des élections et empêcher les violences électorales.

Venus des localités de San Pedro, Sassandra, Tabou, Soubré, Divo et de Gagnoa, ces officiers, tous des commandants d’unités, ont pour ambition de permettre au président de la République de tenir son engagement d’une « élection apaisée », démocratique, dans laquelle tous les ivoiriens pourront s’exprimer dans la liberté et dans le respect des droits, a déclaré Dr Arthur Banga.

Plusieurs thèmes seront abordés au cours de cet atelier. Il s’agit du cadre légal et institutionnel des élections en Côte d’Ivoire, de la sécurité en contexte d’élection, du retour d’expériences sur les bonnes pratiques en Afrique de l’Ouest, la police de proximité et société civile, de quels types de collaboration pour une meilleure sécurité en temps d’élection, des forces de sécurité en contexte d’élection et du mécanisme et dispositif de la sécurisation des élections de 2020.

Accompagner les initiatives concernant la formation et la professionnalisation des forces de sécurité de Côte d’Ivoire qui ont opéré des réformes et qui entendent se préparer pour gérer la sécurisation des élections de 2020, telle est la raison qui a motivé la fondation Konrad Adenauer de soutenir l’initiative, a indiqué son chargé de programme, Dr Toussaint Kounouho.

L’atelier en gestion démocratique de la sécurité en contexte électoral prend fin ce mardi.

Dd/kp
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment