Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un conflit foncier fait sept blessés dans un village à Vavoua

Publié le mardi 7 juillet 2020  |  AIP


Un conflit foncier entre la famille Gnaoré vivant à Déma et le village de Baoulifla, situé dans la sous-préfecture de Vavoua, a fait sept blessés dans les deux camps antagonistes.

Ce conflit est parti de l'opération de délimitation des territoires des localités de Déma et de Bahoulifla. Samedi, une équipe chargée de la délimitation sur l'axe principal Vavoua - Séguéla s'est retrouvée au milieu d'un affrontement entre la famille Gnaoré avec à sa tête le chef du village de Déma, Gnaoré Inéka. Cette famille revendique les terres proches de Bahoulifla.

Selon le chef de Bahoulifla, Tui Tra Clément, les jeunes de sa localité sont allés protéger les terres de leurs ancêtres. Pour lui, la famille Gnaoré fait de la provocation en venant attendre l'équipe chargée de la délimitation à 500 mètres de sa localité, très loin de la limite bien connue de tous.

Cependant, le chef Gnaoré Inéka explique que la localité de Bahoulifla est sur les terres de Déma. Il s'agit des terres qui leur ont été cédées par "les ancêtres" des ressortissants de Déma qui serait le premier village du peuple Sokia. Pour lui, ils ont hérité de la forêt et non seulement des terres. "Un gisement d'or vient d'être découvert à proximité du village de Bahoulifla", indique-t-il.

Les victimes de cet affrontement ont été conduites à l'hôpital général de Vavoua où ils ont reçu des soins appropriés.

Une opération de délimitation des territoires des différentes localités de Côte d'Ivoire a été initiée par le gouvernement et pilotée sur le terrain par des comités villageois de gestion foncière mis en place par les préfets.

(AIP)

sk/tad/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment