Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une stratégie locale de protection des droits des enfants en élaboration à Abengourou

Publié le mercredi 8 juillet 2020  |  AIP


Une stratégie locale de protection et de suivi des droits des enfants est au cœur d’un atelier démarré mercredi à Abengourou en vue de lutter efficacement contre le travail des enfants notamment dans la cacaoculture.

Selon le directeur du forum des Ong et associations d’aide à l’enfance en difficulté, Hervé Koffi, il s’agit d’une stratégie locale de surveillance de l’application sur les lois de lutte contre le travail des enfants. Le document de politique locale de lutte permettra d’informer et de sensibiliser sur le droit des enfants en particulier sur les effets néfastes du travail dangereux des enfants en vue d’un changement de comportement.

Initié par le forum des Ong et l’Association d’aide à l’enfance en difficulté et à l’Ong l'Afrique Sauve l'Afrique (ASA), l’atelier de renforcement de capacité des parties prenantes sur les lois de lutte contre le travail des enfants est financé par « Rainforest Alliance (RA) » leader de la certification en matière de production durable de Cacao en Côte d’Ivoire. Il s’inscrit dans le cadre du projet « stratégie de plaidoyer pour lutter contre le travail des enfants dans la cacaoculture ».

La Côte d’Ivoire a mis en place plusieurs politiques et programmes de lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture au nombre desquels il y a le comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS) présidé par la Première Dame Dominique Ouattara. En dépit de ces efforts consentis par l’État et la société civile, le phénomène persiste.

Conscient du fait que la question du travail des enfants va au-delà des plantations et nécessite que la communauté et la société civile soient impliquées, l’atelier de formation regroupe les autorités administratives locales, les leaders communautaires et religieux, les sociétés de coopératives les forces de l’ordre, les comités de protection de l’enfant, et tous les acteurs œuvrant dans le domaine de protection des droits des enfants.

« Il sera question de savoir de quelle manière les enfants sont impliqués et de réfléchir sur comment asseoir une stratégie de lutte contre le phénomène », a précisé le manager plaidoyer Hervé Koffi à l’ouverture des travaux à la dans les locaux de l’évêché d'Abengourou.

Les travaux de l’atelier de renforcement des acteurs porteront sur la politique nationale de protection de l’enfant, les lois de lutte contre le travail des enfants, les principes qui régissent les entreprises et le droit des enfants et les observations générales 16 des Nations Unies relatives aux incidences des entreprises sur les enfants.

L’atelier prend fin jeudi avec la validation du document de stratégie locale de surveillance de l’application des lois de lutte contre le travail des enfants.
(AIP)
nam/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment