Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Covid-19/ Autonomisation de la femme : La Fondation AWI présente le projet « 25 000 SÊWA » à ses partenaires

Publié le vendredi 17 juillet 2020  |  Abidjan.net
Covid-19/
© Autre presse par DR
Covid-19/ Autonomisation de la femme : La Fondation AWI présente le projet « 25 000 SÊWA » à ses partenaires
La Fondation African Women initiatives(AWI) a présenté son projet d’appui à "25 000 CÊWA" à ses partenaires au cours d`une table ronde, le jeudi 16 juillet 2020, à son siège sis à Cocody-Riviera Golf


La Fondation African Women initiatives(AWI) a présenté son projet d’appui à "25 000 CÊWA" à ses partenaires au cours d’une table ronde, le jeudi 16 juillet 2020, à son siège sis à Cocody-Riviera Golf. L’objectif de cette rencontre était de les mobiliser en vue de susciter leur intérêt et adhésion à ce programme d’appui destiné au renforcement de capacités (formation et augmentation de stocks) des femmes à faibles revenus (revenus inférieurs au SMIG), comme solution résiliente face à la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19. Le projet d’appui à "25 000 SÊWA" s’inscrit dans le cadre du programme SÊWA, jeune dame dynamique et entreprenante, initié par la Fondation AWI en mars 2019. Lequel a permis, dans sa phase pilote, d’apporter un appui financier à 25 femmes issues de 6 communes du District d’Abidjan. Celles-ci ont pu bénéficier d’une aide financière en kits d’installation (parasols, glacière, produits de consommation-farine, boisson, huile...) d’une valeur de 50 000 FCFA pour les unes et 100 000 FCFA pour les autres pour booster leurs activités. C’est au vue donc des résultats satisfaisants enregistrés que la Fondation a décidé d’étendre ce programme SÊWA sur toute l’étendue du territoire national. Ainsi, le projet « 25 000 SÊWA » cible 25 000 femmes entreprenantes exerçant dans le commerce et issues des 201 communes du pays. Concrètement, il s’agira de leur apporter la formation, les appuis techniques, matériels et financiers nécessaires à l’amélioration de leurs conditions de vie, afin d’apporter des solutions à la question de l’autonomisation de la femme et son impact dans le développement communautaire. Il sera mis en œuvre sur une période de 2 ans (24 mois). L’objectif principal est de maintenir les activités des femmes en cessation d’activité ou en activité, mais ayant des difficultés de trésorerie du fait de la crise sanitaire, a indiqué Arnaud Boni, chargé de suivi, évaluation et apprentissage à la Fondation, qui présentait ce programme. Et plus tard, a ajouté M. Boni, il devra permettre d’améliorer les conditions de vie des femmes; de financer les besoins nécessaires des bénéficiaires pour accroître leurs activités; de constituer un réseau de clients pour les établissements financiers et assurance, à travers l’inclusion financière et socioéconomique des femmes etc. C’est pourquoi, Mariam Fadiga Fofana, présidente de la Fondation AWI, a tenu à remercier l’ensemble de ses partenaires pour leur adhésion à ce projet innovateur. « Les échanges ont été enrichissants pour nous. Nous accompagnons, mais sommes aussi heureux d’être accompagnés. Merci pour l’intérêt que chacun accorde à ce projet qui vise à l’autonomisation financière de la femme », s’est-elle réjouie. Les partenaires présents n’ont pas manqué de saluer cette belle initiative de la Fondation AWI, sans oublier d’apporter leur contribution pour faciliter sa mise en œuvre sur le terrain. Les partenaires qui accompagnent ce projet sont : la Chambre de Commerce et de l’industrie, Carré d’or, FDFP, Unacoopec, Unitec, Pejedec, Raouda Finance, Uvicoci, Agence emplois jeunes, CNAM, Alpha Consulting, entreprises industrielles (Carré d’or), ONU Femmes, PNUD, projet Covid, SSCO.


DA et SERCOM
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment