Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Necrologie
Article
Necrologie

Côte d’Ivoire: des notables de Zoukoukpeu pleurent Gon Coulibaly

Publié le lundi 20 juillet 2020  |  APA


Des notables de Zoukoukpeu (Centre-ouest), accompagnés par la ministre ivoirienne de la Femme, de la famille et de l’enfant, Bakayoko-Ly Ramata, ont, à la suite du décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, présenté jeudi leurs condoléances chez le chef de canton de Korogho (nord).


La délégation de Zoukoukpeu accompagnée par la ministre Bakayoko-Ly Ramata, a en dépit d’une pluie battante, fait son entrée dans la résidence de sa Majesté Coulibaly Issa, le chef du Canton de Korhogo, sis au quartier de Kambolo, pour pleurer l’illustre disparu, Amadou Gon Coulibaly.

Les funérailles de l’ex-Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, un fils de Korogho, ont mobilisé toute la cité du Poro devenue la « capitale » d’une Côte d’Ivoire endeuillée par le décès brutal de cet arrière-petit-fils de Péléforo Gbon Coulibaly.

Le Palais du Chef du Canton, au cours de ce triste évènement, est devenu un des centres névralgiques de Korogho. Outre la délégation de Zoukoukpeu, se sont succédées de nombreuses délégations, en marge des cérémonies officielles des obsèques, tenues au stade de la ville.

Le porte-parole de la délégation de Zoukoupkeu a fait savoir que leur localité qui a bénéficié de tant d’actions en faveur du développement, ne pouvait rester en marge de ce deuil national, est donc venu exprimer sa compassion au peuple frère Sénoufo, dont est originaire l’ex-premier ministre.

M. Gon Coulibaly, dira-t-il, avait commencé à « jeter les bases du développement du peuple Niamboua ». Les échanges, par ailleurs, étaient marqués d’émotions avec une poésie libérée par un des hommes de la délégation de Zoukoupkeu, en signe de compassion et de fraternité.

La délégation de Zoukoupkeu devant leurs «parents» attristés ont fait parlé leur cœur en remettant de nombreux dons composés de pagnes traditionnels de chez eux mais aussi du riz, de la tomate, des aubergines, de la graine, du poisson frais et bien d’autres produits issus de leur terroir.


La ministre Bakayoko-Ly Ramata avait déjà entamé un plan d’actions en faveur des populations du département abritant Zoukoukpeu sous la conduite éclairée du Premier ministre disparu. Ces actions aux yeux de ces notables « avaient fait sortir leur village de l’ombre ».

Pour la ministre Bakayoko-Ly Ramata, c’est le Premier ministre qui avait permis que ces actions de développement soient faites, avant de rappeler que son patron n’entendait pas s’arrêter en si bon chemin. Mais hélas, la mort vient de leur arracher ce travailleur engagé, présent sur tous les fronts pour le développement de la Côte d’Ivoire.

Elle a été présentée comme « une fille de Zoukoukpeu » au regard des relations de travail qui les lient depuis 2015 et qui aujourd’hui sont devenues des relations professionnelles. Ces dignitaires coutumiers ont déclaré dans leurs pleurs « s’en remettre » à elle « afin qu’elle poursuive l’œuvre de développement dans leur département ».

Le chef de canton et ses notables ont loué leurs visiteurs, surtout pour la démarche de ces « frères » qui ont fait le déplacement jusqu’à eux, représente pour les dignitaires Sénoufo, une illustration concrète de l’intégration des peuples, l’unité et la solidarité en Côte d’Ivoire.

AP/ls/APA
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment