Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Recherche agronomique : les travailleurs du CNRA en grève

Publié le mardi 21 juillet 2020  |  AIP


Divo– Les chercheurs et agents du Centre national de recherche agronomique de Côte d'Ivoire (CNRA), réunis au sein de cinq syndicats, observent depuis lundi 20 juillet 2020 une grève de 72 heures, pour exiger le paiement d’arriérés de primes et la régularité de paiement des salaires.

L’information a été confirmée, mardi 21 juillet 2020, par les travailleurs de la station CNRA de Divo, au quartier Gremian. Sur place, a constaté l’AIP, la cessation du travail est générale, le personnel est assis dans la cours et tous les véhicules de service sont stationnés.

«(…) devant le constat du non-paiement du salaire du mois de juin aux travailleurs du CNRA, à ce jour vendredi 17 juillet 2020, bien au-delà de la date conventionnée qui est le 08 juillet 2020, ainsi que le non-paiement des primes de recherches du 4ème trimestre 2019, du premier trimestre 2020, et du 2ème trimestre 2020, les travailleurs du CNRA, réunis ce même jour, décident d’un arrêt de travail de trois jours, à compter du lundi 20 juillet 2020 », selon un courrier des agents adressé au Directeur général du CNRA.

Ils demandent à leur hiérarchie le paiement intégral de leurs salaires des mois de juin et juillet 2020, le paiement de la totalité des arriérés des primes de recherche.

Selon le porte-parole des grévistes de la station CNRA de Divo, Dr Tahi Mathias, Chef de programme cacao du CNRA, les chercheurs de ce centre vivent une injustice vis-à-vis de leurs confrères des universités, car eux perçoivent régulièrement leurs primes de recherche.

«L’ensemble du personnel du CNRA a vraiment ras-le-bol, et cette grève est reconductible jusqu’à satisfaction de toutes nos revendications », a insisté Dr Tahi.

Le CNRA est le fruit de la fusion en 1998 de plusieurs instituts de recherche agronomique spécialisés. Investi de la mission de service public de recherche agronomique, il est, souligne-t-on, un maillon essentiel et le chef de file dans l’atteinte du développement agricole durable de la Côte d’Ivoire. Les acquis scientifiques enregistrés ont permis au pays d’exceller dans ses performances agricoles et agro-industrielles.

jmk/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment