Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Conférence de la planification du PND 2021-2025: le discours de la ministre Kaba Nialé

Publié le vendredi 24 juillet 2020  |  Ministères
PND
© Abidjan.net par CK
PND 2021-2025: les conclusions du diagnostic présentées aux différents partenaires
Jeudi 23 juillet 2020. Abidjan. La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé avec l`appui technique de l`Organisation de la Coopération et du Développement Économique (OCDE), a initié une Conférence de Planification sur le Pnd 2021-2025 à Abidjan-Plateau.


- Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;

- Monsieur le Directeur de Cabinet du Premier Ministre ;

- Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs ;

- Monsieur le Coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies ;

- Messieurs les Directeurs de Cabinet ;

- Mesdames et Messieurs les Partenaires au Développement ;

- Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs Centraux et Chefs de service ;

- Mesdames et Messieurs les représentants des organisations du secteur privé ;


- Mesdames et Messieurs les représentants de la Société Civile ;

- Madame et Messieurs les experts ;

- Chers amis de la presse ;

- Honorables Invités ;

- Mesdames et Messieurs, en vos rangs, grades et qualités, tout protocole respecté,

C’est un réel plaisir pour moi de présider, ce jour, la Conférence de la planification pour l’élaboration du PND 2021-2025.

Avant tout propos, permettez-moi de rendre une fois de plus un hommage mérité au Premier Ministre Amadou GON COULIBALY, grand serviteur de l’Etat, trop tôt arraché à notre affection. Son apport et ses orientations toujours à propos continueront de nous inspirer dans la conduite du processus de développement de la Côte d’Ivoire.

Je voudrais exprimer mes remerciements aux membres du Gouvernement, dont la présence distinguée rehausse la présente cérémonie.

Je voudrais également remercier Monsieur le Directeur de Cabinet du Premier Ministre, qui malgré son agenda chargé, a bien voulu accepter de participer à cette importante activité.

J’adresse enfin mes remerciements à nos partenaires techniques et financiers, aux acteurs du secteur privé et organisations de la Société Civile dont la contribution au processus de préparation du PND nous ont permis d’obtenir les résultats qui feront l’objet de la présentation de ce jour.

Mes remerciements vont particulièrement à l’endroit du Directeur du Centre de Développement de l’OCDE et de son équipe pour l’excellente collaboration autour de ce processus et pour la mobilisation des experts internationaux qui nous partageront les expériences pays du Vietnam, de la Malaisie et de la Colombie.



Mesdames et Messieurs,

La Côte d’Ivoire a une longue expérience en matière de planification. En effet, après les perspectives décennales de développement économique, social et culturel de 1960 à 1970, le pays s’est doté de Plans quinquennaux de développement économique, social et culturel de 1971 à 1975 et de 1976 à 1980.

Cette tradition a été interrompue par la mise en œuvre des Programmes d'Ajustement Structurel (PAS). Dès son accession à la Magistrature suprême, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République a replacé la planification stratégique au cœur du processus de développement. Ce changement de paradigme a conduit à l’élaboration et à la mise en œuvre des Plans Nationaux de Développement (PND 2012-2015 et PND 2016-2020).

La mise en œuvre de ces Plans a permis non seulement de consolider la paix et la sécurité au lendemain de la crise que le pays a connu, mais également de repositionner notre pays sur l’échiquier sous régional et international. Elle a surtout favorisé la relance économique, comme l’illustrent les remarquables performances macro-économiques qui ont placé la Côte d’Ivoire parmi les économies les plus dynamiques du monde avec un taux de croissance annuel moyen de plus de 8% sur la période 2012-2019.

Au-delà des performances économiques, il me plait ce matin de mettre en exergue les nombreux acquis au plan social.

En effet, Ces Plans Nationaux de Développement ont permis d’enregistrer des avancées notables dans des domaines vitaux tels que l’électricité, l’eau potable, la santé et l’éducation, améliorant ainsi sensiblement les conditions de vie des populations.


A titre illustratif, le taux d’accès à l’électricité est passé de 72% en 2011 à 93,84% en 2019. Quant à la proportion de la population ayant accès à une source d’eau potable, elle est passée de 79% en 2015 à 84% en 2019 et le taux brut de scolarisation au primaire a dépassé la barre des 100%.

Mesdames et Messieurs,

Malgré les progrès réalisés, des défis importants sont à relever, pour permettre à la Côte d’Ivoire de poursuivre sa marche vers l’émergence. Il s’agit notamment de l’inclusivité et de la soutenabilité de la croissance, du développement du capital humain, du renforcement de la transformation structurelle de l’économie, du renforcement de la mobilisation des ressources intérieurs et du renforcement de l’efficacité de la dépense publique. Ces défis ont été exacerbés par les effets de la pandémie à Corona virus COVID-19.

C’est donc fort de ces résultats encourageants obtenus et des défis à relever que le Gouvernement a décidé de définir une nouvelle trajectoire pour les cinq prochaines années à travers l’élaboration du PND 2021-2025.

Mesdames et Messieurs ;

La Conférence de la Planification de ce matin se situe dans ce cadre. L’objectif est de présenter les conclusions majeures du diagnostic stratégique afin d’identifier les piliers du PND 2021-2025, avec l’ensemble des acteurs nationaux du processus de développement, en capitalisant sur les bonnes pratiques et expériences des pays modèles, à travers le concours des experts internationaux.

Tout comme les plans Nationaux de Développement précédents, le PND 2021-2025 se veut participatif. L’ensemble des acteurs de développement et les différentes couches de notre société, sont mises à contribution. C’est dans cette optique que des consultations nationales ont été organisées dans les régions et Districts Autonomes sur toute l’étendue du territoire national. Celles-ci ont permis de constater les avancées obtenues, de recueillir et prioriser les besoins et aspirations des populations locales.

Ces analyses ont été complétées par des sessions ministérielles sectorielles et des études thématiques approfondies.

Mesdames et Messieurs ;

L’élaboration du PND 2021-2025 intervient dans un contexte marqué par une faible croissance de l’économie mondiale et une nécessité d’accélérer l’atteinte des objectifs des agendas de développement, notamment ceux de l’agenda 2063 de l’Union Africaine et de l’agenda 2030 des Nations Unies.

Vous comprenez donc aisément l’importance de cette rencontre pour la définition de la trajectoire à emprunter par notre pays pendant les cinq prochaines années.

Pour terminer, permettez-moi de formuler le vœu que les discussions et les conclusions qui résulteront de cette journée de travail, constituent des matériaux pour bâtir un PND à la hauteur de nos ambitions.

Je vous remercie de votre aimable attention!
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment