Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Sud-Comoé demande à Ouattara d’être candidat et s’engage à payer sa caution pour la présidentielle

Publié le lundi 27 juillet 2020  |  AIP
Présidentielle
© Abidjan.net par Marc Atigan
Présidentielle 2020: des élus, cadres et chefs traditionnels de la région du Sud comoé reçus en audience par le Président de la République
Abidjan le 26 Juillet 2020. Le Président de la République, Alassane Ouattara, a accordé ce dimanche, une audience à une importante délégation composée de cadres, d`élus et chefs traditionnels de la région du Sud Comoé.


Abidjan- La région du Sud-Comoé a demandé, dimanche 26 juillet 2020 au président Alassane Ouattara de se porter candidat à l’élection présidentielle et s’engage à payer sa caution d’un montant de 50 millions de FCFA.

Le ministre et président du conseil régional du Sud-Comoé, Dr Aka Aouélé, à la tête d’une délégation composée des rois du Sud-Comoé et des cadres de la localité, a traduit au chef de l’Etat, la reconnaissance de cette région pour les acquis de développement, au cours d’une audience à sa résidence à Abidjan.

Aka Aoulé a déclaré que le Sud-Comoé s’engage à payer les 50 millions de FCFA de caution pour la présidentielle, pour le compte du candidat souhaité par le rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, Alassane Ouattara.

« Nous vous appelons à être notre candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Votre bilan à la tête du pays est si élogieux et ceux qui sont de bonne foi vous demande de continuer. Le Sud-Comoé est avec vous, vous avez certes décidé de vous retirer mais le destin en a décidé autrement et le Sud-Comoé veut être à vos côtés dans cette arène du 31 octobre 2020 », a déclaré Aka Aouélé.

Le président de la République, Alassane Ouattara a traduit sa reconnaissance à ses hôtes au regard de leur compassion quant au décès de son « fils » Amadou Gon Coulibaly.

« Le décès d’Amadou Gon a été un choc pour moi et pour le pays, laissez moi quelque temps pour que la période du deuil puisse me permettre de me remettre (…)», a déclaré le chef de l’Etat.

Il a toutefois assuré ses hôtes que le RHDP gardera toujours la même détermination à œuvrer pour le développement du Sud-Comoé en particulier et pour la Côte d’Ivoire toute entière dans son ensemble.

Alassane Ouattara, élu président de la République de Côte d’Ivoire en novembre 2010, et ayant effectué ses deux mandats constitutionnels, a officiellement annoncé, le 5 mars 2020, à Yamoussoukro, sur la terre natale de Félix Houphouët-Boigny, dont il se réclame la philosophie politique, qu’il ne briguera pas un troisième mandat électoral en octobre 2020, estimant qu’il est temps, pour lui, de laisser la place aux jeunes générations.

Toutefois, Ouattara n’avait pas exclu l’éventualité de se porter candidat, si ceux de sa génération étaient en lice pour l’élection présidentielle. A 86 ans, le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), l’ancien chef de l’Etat, Henri Konan Bédié, a déclaré sa candidature, et la convention des 25 et 26 juillet 2020 de son parti devra l’y investir.

gak/ask
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment