Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Baccalauréat 2020 : Un fraudeur appréhendé au centre annexe de Béoumi

Publié le mercredi 29 juillet 2020  |  AIP


Béoumi, Un candidat à la session 2020 du baccalauréat a été appréhendé, le mardi 28 juillet 2020, au centre de composition annexe du lycée moderne de Béoumi pendant l'épreuve de mathématiques.

Les superviseurs de l'inspection générale, Melagne Agnero et Kouakou Berthe, l'ont confondu avec un détecteur de métaux qui a révélé la présence sur le candidat d'un téléphone portable qui contenait le corrigé de l'épreuve de mathématiques envoyé par WhatsApp.

Sorti de la salle de composition par les superviseurs, K. H. Joël a pris la poudre d'escampette au moment où le président du jury de ce centre annexé à celui de Bottro, Kokounseu Madé Benson, cherchait à le remettre aux mains des forces de l'ordre. Pour le président du jury, la composition est d'ores et déjà terminée pour ce candidat fraudeur car les preuves sont irréfutables. Tout le corrigé était bel et bien dans le portable du candidat.

Les téléphones portables sont proscrits dans les centres de composition. A travers des affiches dans tous les centres et les informations données dans leurs établissements respectifs, les candidats sont largement informés pour éviter tout malentendu. Un candidat convaincu de fraude risque deux à cinq ans d'interdiction de participation à un examen du baccalauréat.

Un candidat avait été épinglé dans la ville, pendant les épreuves écrites du brevet d'études du premier cycle (BEPC) dont les résultats ont été proclamé mardi 28 juillet 2020.

(AIP)

nyl/aaa/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment