Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Des cadres Rhdp rassurent que Ouattara acceptera d’être leur candidat à l’élection présidentielle

Publié le samedi 1 aout 2020  |  AIP


Daloa- Deux hauts cadres du rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), les ministres Touré Mamadou et Myss Belmonde Dogo se disent rassurés que le président Alassane Ouattara acceptera d'être le candidat de leur parti à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 à la suite du décès du candidat désigné, Amadou Gon Coulibaly, le 8 juillet 2020.

M. Touré et Mme Dogo, lors d'une rencontre d'échanges avec les populations de Daloa dans la nuit du vendredi 31 juillet au samedi 1er août 2020, sur l'actualité politique à savoir le parrainage citoyen des candidats et la candidature d'Alassane Ouattara, ont rassuré qu'Alassane Ouattara sera bel et bien le candidat du RHDP à la présidentielle d octobre 2020.

"Pour nous c'est le meilleur choix. Après le rappel à Dieu d'Amadou Gon Coulibaly, nous avons trouvé nécessaire de demander à Alassane Ouattara, notre guide, notre président en qui la communauté internationale croit, de reprendre les choses en main", a expliqué Touré Mamadou.

Belmonde Dogo quant à elle a rassuré que "Alassane Ouattara ne titube pas sur les mots. Quand il parle, il sait de quoi il parle. Il a hissé la Côte d'Ivoire au firmament d'un pays moderne avec beaucoup de grands travaux. Pour maintenir les acquis. Il est impérieux qu'il reprenne la main pour continuer le développement et garantir la stabilité du pays".

"Nous lui avons parlé mercredi. Nous sommes certains qui il nous comprend. Et parce qu'il nous comprend, il va accepter d être notre candidat." a rassuré la secrétaire d'Etat chargée de l'Autonomisation des Femmes.

Mieux, ces deux cadres soutiennent que le jour où Alassane Ouattara va accepter d être le candidat, tout sera gagné pour le RHDP, et ce sera la fête signe de la victoire du RHDP.

Les élus, cadres et instances du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), se sont succédé, mercredi 29 juillet 2020, au pupitre lors du conseil politique de ce parti pour réclamer la candidature à un troisième mandat du Président Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre 2020.

Pour le député Fregbo Basile, le président de la République, président du RHDP est en droit de se présenter à nouveau car, « aucun obstacle juridique ne s’oppose à un troisième mandat d’Alassane Ouattara ».

Tout comme lui, le sénateur Ehui Bernard a lancé un appel au président Ouattara pour satisfaire au desiderata de la base et des ivoiriens dans leur majorité. « Aujourd’hui encore Félix Houphouët-Boigny, votre père, vous appelle à servir la Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré.

Les femmes du RHDP, pour joindre l’acte à la parole ont séance tenante payé la caution pour appuyer la candidature souhaitée de l’actuel chef de l’Etat ivoirien. « Nous sommes ici pour faire un choix qui sauve, un choix qui n est négociable et ce choix c’est vous M.le président », a déclaré, au nom des conseillers régionaux, Eugène Aka Aouélé.

Ouattara a dit, en réponse de ces sollicitations, se donner un temps de recueillement pour que dit-il, “la période du deuil puisse me permettre vraiment de me concentrer sur mes souvenirs et mes douleurs que je ressens avec le décès de mon fils Amadou Gon Coulibaly”.

“Je vous remercie du message de soutien que vous venez de me porter. Je vous demanderai de me laisser quelques temps pour que la période du deuil puisse me permettre vraiment de me concentrer sur mes souvenirs et mes douleurs que je ressens avec le décès de mon fils Amadou Gon Coulibaly, avait-t-il laissé entendre lorsque le porte parole des populations du Sud Comoé, le ministre Eugène Aka Aouélé lui a exprimé le voeu du Sud Comoé de le voir se présenter à l’élection présidentielle lors d'une visite, dimanche, 26 juillet.

Les cadres et élus RHDP du district des Savanes, du Woroba, du Zanzan, des régions du Lôh Djiboua, du Gôh, des Grands ponts, les députés, sénateurs, maires, conseillers économiques, sociaux, environnementaux et culturels (CESEC), les femmes du RHDP ont officiellement déclaré qu’ils souhaitent et soutiennent la candidature de Ouattara à l’élection présidentielle.


ss/ask
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment