Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Les auteurs de multiples parrainages sont passibles de poursuites judiciaires (CEI Gôh)

Publié le lundi 3 aout 2020  |  AIP


Les personnes, auteurs de multiples parrainages au bénéfice d’autant de candidats à l’élection présidentielle, sont passibles de poursuites judiciaires selon la loi, a déclaré lundi 03 août 2020 à Gagnoa, la superviseur régionale de la commission électorale indépendante (CEI) pour les régions du Gôh et du Lôh-Djiboua, Me Yapobi Niaba.

« Celui qui donne deux parrainages peut aller en prison », a averti Me Niaba lors d’une rencontre d’échange avec les partis politiques, la chefferie, la société civile et le corps préfectorale, tous issus du département de Gagnoa.

Elle a indiqué que le parrainage ne doit pas faire l’objet de chantage et ne doit pas être monnayé, mais au contraire, appelant à plus de responsabilité du citoyen ivoirien.

C’est le premier parrainage réceptionné par les responsables électoraux locaux, qui est pris en compte au niveau de la commission électorale indépendante, lors des différents contrôles effectués, a-t-elle assuré.

En vue de prévenir tout cas de double parrainage, dont pourrait être victime contre sa volonté tout candidat à la candidature à la présidence de la République, la CEI a exhorté chacun des postulants à la fonction présidentielle, à aller au-delà de 1% des inscrits recommandé, afin de se constituer une réserve de signatures pour parer le cas échéant.

La région du Gôh compte environ 213 500 électeurs, et chaque candidat est tenu de fournir au moins 2 135 signatures de parrainage, selon la loi.

(AIP)

dd/ask
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment