Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le laboratoire d’accélération du PNUD échange avec les journalistes sur leur implication dans la politique forestière

Publié le mercredi 5 aout 2020  |  AIP


Abidjan- Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a échangé, le mercredi 05 août 2020, avec les journalistes sur les questions forestières et susciter leur engouement et leur implication dans les travaux du laboratoire d’accélération qui travaille en ce moment sur la foresterie.

Selon la responsable de la cartographie des solutions du laboratoire d’accélération au PNUD, Prisca Brou N’Cho, il s’agit d’un cadre pour tabler sur les défis liés aux problèmes de développement qui sont de plus en plus complexes. Ses animateurs travaillent à trouver des solutions innovantes, pertinentes et locales, en vue de répondre aux besoins des différentes communautés tout en accompagnant le gouvernement.

« Nous avons perdu en Côte d’Ivoire 80% de notre couvert forestier et nous cherchons des solutions pertinentes à même d’aider le gouvernement à restaurer notre forêt et la manière d’amener les populations à comprendre l’importance de ce patrimoine que nous sommes en train de perdre. il était question d’échanger les journalistes, nous faire des propositions sur la remise à jour de la collaboration avec le ministère des Eaux et Forêts (MINEF), le PNUD et les organes de presse », a-t-elle justifié.

La séance de travail a bénéficié de la présence d’une équipe du MINEF qui a présenté la nouvelle Politique de préservation, de restauration et d’extension des forêts (PPREF) censée permettre à la Côte d’Ivoire de reconstituer son couvert forestier à hauteur de 20% de sa superficie d’ici à 2030, d’un coût de 616 milliards de francs CFA.

Le capitaine Kouadio Damo a indiqué ce laboratoire est une innovation car il va à la recherche de solutions au niveau de chaque partie prenante au niveau des populations. C’est une approche dans laquelle chacun aura son mot à dire concernant la cartographie de solutions pour la réhabilitation des forêts en Côte d’Ivoire.

Le laboratoire d’accélération a pour but de promouvoir la culture de l’innovation du développement inclusif et participatif dans chaque pays, de renforcer le passage à l’échelle des solutions d’origine locale tout en mobilisant un partenariat large et dynamique des acteurs qui contribuent aux connaissances, aux ressources et à l’expérience, et de co-créer de plus en plus de solutions intégrées.

fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment