Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Siaka Bamba intègre la commission centrale de la CEI au titre de l’oppositon

Publié le mercredi 5 aout 2020  |  AIP
Le
© Abidjan.net par DR
Le point du Conseil des ministres, avec le ministre porte-parole, Sidi Touré
Un Conseil des ministre s`est tenu ce mercredi 29 janvier 2020, au palais Présidentiel sous la présidence d`Alassane Ouattata Cordialement.


Abidjan- Siaka Bamba intègre, désormais, la commission centrale de la Commission électorale indépendante (CEI), au titre des partis de l'opposition ivoirienne, a annoncé, le mercredi 05 août 2020, le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, à l'issue du Conseil des ministres, au Palais présidentiel.

"Avec ce décret, l’opposition est pleinement engagée dans le processus électoral et le gouvernement aura joué sa partition jusqu'au bout", a soutenu M. Touré.

Le ministre de la Communication et des Médias avait, annoncé, le 29 juillet 2020, la décision du gouvernement de procéder à des ajustements au niveau des Commissions électorales indépendantes (CEI) locales, si l’opposition acceptait d'occuper sa place au sein de la CEI centrale.

Et ce, conformément à sa décision d’introduire une personnalité de l’opposition, le 4 mars 2020 dans cette commission”. En réalité, c’est juste la continuité d’une initiative lancée par le gouvernement avant l’arrêt de cour africaine”, avait-il déclaré.

Siaka Bamba a été désigné, le 1er Août 2020 par le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, comme représentant de son parti à la CEI, pour la présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020.

La commission centrale de la Commission électorale indépendante (CEI) compte, dorénavant, 16 membres au lieu de 15 membres, dont trois personnalités proposées par la majorité au pouvoir et quatre personnalités proposées par les partis ou groupements politiques de l’opposition.

Les membres des commissions locales passent de sept à huit membres dont une personnalité proposée par le préfet de région, trois personnalités proposées par le parti ou groupement au pouvoir, quatre personnalités proposées par les partis ou groupements politiques de l’opposition, selon l'ordonnance modifiant la loi sur la CEI publiée le 4 mars 2020.

nmfa/fmo
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment