Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le gouvernement apporte son soutien à une opératrice économique victime de discrimination

Publié le mardi 11 aout 2020  |  AIP


Abidjan-Le ministre de la Promotion des Petites et moyenne entreprise (PME), Félix Anoblé, a apporté, le mercredi 05 août 2020, le soutien du gouvernement à l’opératrice économique Koutouan Martine, propriétaire d’une quincaillerie de vente de carreau à Abatta, suite à un événement malencontreux que celle-ci a vécu et posté sur les réseaux sociaux.

Selon M. Anoblé, la gérante de la quincaillerie a été victime d’une discrimination de la part d’une de ses clientes qui se trouve être une ivoirienne. En effet, la cliente qui était venue acheter des carreaux a pensé que dame Koutouan était une simple employée, alors elle lui a demandé d’appeler son patron qui pour elle devrait être un Libanais.

Lorsque l’opératrice économique a insisté en disant qu’elle est la propriétaire du magasin, la cliente lui a signifié qu’elle ne peut pas avoir confiance à la marchandise parce qu’elle est ivoirienne et les nationaux ne devraient pas faire ce business. Par la suite, elle a annulé la commande. Cette scène décriée sur les réseaux sociaux a été jugée très grave, a mentionné le membre du gouvernement.

«Nous avons trouvé cela grave. En tant que ministre de la promotion des PME, notre rôle est d’encourager les ivoiriens à entreprendre. Après avoir remonté la situation au Premier ministre et au président de la République, nous sommes venus l’encourager pour lui dire que l’Etat est avec elle », a-t-il réitéré. Il a ajouté que l’une des priorités du président de la République est la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes ivoiriens.

Pour la réconforter, le ministre de la promotion des PME a pris une valeur de cette marchandise. Il a demandé aux ivoiriens d’avoir confiance en eux et d’être solidaires également.

«Le commerce, c’est quelque chose d’important, nous ne demandons pas une discrimination particulière. Nous demandons aux ivoiriens d’être solidaires entre eux. Ce n’est pas quelqu’un qui le fera à leur place », a conseillé le membre du gouvernement.


bsp/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment