Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Journée internationale de la jeunesse : la déclaration du gouvernement

Publié le mercredi 12 aout 2020  |  Ministères
Mamadou
© Autre presse par DR
Mamadou TOURE, Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Porte-parole Adjoint du Gouvernement


Mesdames et Messieurs,
Chers Amis Jeunes,
Chers Acteurs du secteur Jeunesse,

La célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse, le 12 août de chaque année, marque la volonté de la Communauté internationale d’attirer l’attention des Gouvernements sur la place et le rôle des jeunes dans la vie de leurs pays respectifs. L’édition 2020 de la Journée Internationale de la Jeunesse a pour thème : « L’engagement des jeunes pour une action mondiale ».

Ce thème interroge sur la manière dont l’engagement des jeunes aux niveaux local, national et mondial enrichit les institutions, les processus nationaux et multilatéraux. Ce thème invite à tirer des leçons sur l’amélioration de leur représentation et leur engagement dans la politique institutionnelle formelle.

En effet, à travers le monde, les jeunes sont de plus en plus confrontés à des réalités communes, tant en ce qui concerne les problématiques traditionnelles d’éducation, de formation, d’emploi et de réduction des inégalités, qu’en ce qui se rapporte aux problématiques nouvelles de climat, de prévention de l’extrémisme violent et de pandémies mondiales du VIH-SIDA et de la COVID-19.

C’est pourquoi l’engagement des jeunes doit devenir une préoccupation majeure des Gouvernements dans le monde. Car, pour produire une action mondiale efficiente, l’engagement doit être inclusif et viser tous les secteurs du développement : social, économique, politique et culturel. En ce sens, le Gouvernement ivoirien, sous l’autorité de Son Excellence Monsieur le Président de la République Alassane OUATTARA, l’a très tôt intégré et a érigé la jeunesse au rang de priorité de la politique gouvernementale. Ainsi, les jeunes sont étroitement associés aux différents processus de prise de décision et des responsabilités leurs sont confiées dans la gestion des affaires publiques et privées.

Pour exhorter les jeunes à un engagement constructif, le gouvernement a crée les conditions de participation des jeunes à la vie de la Nation. Le positionnement de la Jeunesse dans le développement global de la Côte d’Ivoire, plus qu’un challenge, est un défi. Aucun effort n’est alors ménagé, et aucun sacrifice ne sera jamais de trop pour un engagement intégrateur et inclusif. Cet engagement des jeunes, nous l’avons expérimenté à travers les Etats généraux de la Jeunesse des 9, 10 et 11 Janvier 2019.


Mesdames et Messieurs,

Les actions sont certes nombreuses. Mais nous évoquerons ici la participation à la vie publique, les dispositifs d’insertion des jeunes et la préservation de la paix.

S’agissant de la participation à la vie publique, il a été créé depuis février 2017, le Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire, un organe consultatif auprès du Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Il est l’interface entre les Pouvoirs publics et les jeunes et assure la représentation des jeunes aussi bien au plan national qu’au plan international.

Par ailleurs, les jeunes sont, de plus en plus, associés aux différents processus de prise de décision et des responsabilités leur sont confiées dans la gestion des affaires publiques et privées.

Au-delà de la vie publique, il y a l’engagement communautaire des jeunes qui se manifeste, entre autres, par l’implication dans la lutte contre les fléaux qui minent notre société. Pour être en phase avec l’actualité sanitaire, la maladie à coronavirus, il convient de saluer la forte implication de la jeunesse dans les campagnes de sensibilisation contre la propagation de la COVID-19 à travers tout le pays, soit en présentiel soit par les réseaux sociaux.

Cet engagement s’est traduit par la forte présence des jeunes comme bénévoles lors des « Classes Citoyennes », initiées par le Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Avec sept cents jeunes (700) bénévoles, dont deux cents (200) sur le terrain et cinq cents (500) sur les réseaux sociaux, c’est plusieurs milliers de nos compatriotes qui ont été impactés et sensibilisés sur les bonnes pratiques en vue de freiner l’évolution de la maladie à coronavirus.

C’est le lieu de saluer l’engagement de tous ces jeunes qui se sont impliqués dans cette campagne de sensibilisation et de lutte contre la pandémie de la COVID-19 tant dans la formation des jeunes bénévoles que dans les actions de terrain auprès des populations.

Aussi, afin de favoriser l’engagement des jeunes, il est développé un programme national de volontariat qui vise certes à améliorer l’employabilité des jeunes, mais essentiellement à inculquer aux jeunes l’esprit de solidarité et d’entraide.

De plus, en partenariat avec l’UNICEF, une plateforme U’ Report, qui enregistre 2 401 059 inscrits, est mise en place. Cette plateforme permet aux jeunes de s’exprimer sur des enjeux qui leur tiennent à cœur, à travers de courts sondages toutes les deux semaines. Mieux, elle constitue un mouvement de jeunes qui se rassemblent, lancent des initiatives et agissent pour un changement positif dans leur communauté.

En ce qui concerne la préservation de la paix, nul doute que l’implication des jeunes est indispensable. En effet, dans l’attente du 31 octobre 2020, pour l’élection présidentielle, c’est le lieu d’exhorter les jeunes, dans leurs communautés respectives, à œuvrer pour des élections apaisées. Il appartient aux jeunes d’en faire une réalité en s’appropriant tout le processus électoral, en étant des ambassadeurs de paix et de cohésion.


Chers Amis Jeunes ;

Je vous exhorte à des comportements citoyens par le respect des Institutions, le respect des personnes qui les incarnent et les Symboles de la République. Le développement ne peut se concevoir sans discipline, sans esprit et comportement civiques, surtout sans engagement responsable.

Il vous revient donc, chers amis jeunes, de marquer votre engagement dans la consolidation du développement durable en prenant votre place et en jouant votre rôle dans la vie de la nation.

C’est le lieu de réitérer mes vives félicitations à tous ces jeunes ivoiriens qui œuvrent au quotidien dans leurs familles, leurs communautés, leurs départements, leurs régions pour le renforcement des institutions, de la démocratie et de la paix dans le monde, ainsi que pour l’amélioration des conditions de vie des populations.



Mamadou TOURE
Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes
Porte-parole Adjoint du Gouvernement
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment