Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Processus électoral : Sidi Touré exhorte les médias à rester professionnels

Publié le jeudi 13 aout 2020  |  AIP


Abidjan, Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré a invité, le jeudi 13 août 2020, lors de la cérémonie de présentation du rapport du projet ivoireCovid-19 check (Fact-checking), les médias à rester professionnels et à éviter que le processus électoral soit influencé par les Fake news.

« Au moment où la Côte d’Ivoire s’achemine vers les élections présidentielles, il est primordiale pour les médias de jouer ce rôle de vigile en renforçant le travail de la vérification rigoureuse des faits, afin d’éviter que le processus électorale soit influencée par de Fake news », a lancé le ministre.

Pour Sidi Touré, les Ivoiriens ont besoin de clarté dans le débat politique pour que les citoyens exercent leur devoir civique en toute responsabilité. « Nous espérons que les médias vont nous aider à relever le vrai du faux, le bon grain de l'ivraie, pour permettre de mieux distinguer les informations trompeuses et les manipulations », a-t-il renchéri.

A cet effet, le ministre a appelé l’ensemble des médias « à faire preuve de courage en restant professionnels et à s’attacher scrupuleusement au respect de l’éthique et la déontologie. »

Le président du Réseau des professionnels de la presse numérique en Côte d’Ivoire (REPPRELCI), Sermé Lassina, a indiqué que la mise en place de ce projet a pour objectif d’accompagner les efforts du gouvernement pour juguler la crise du coronavirus.

Il a souligné qu’il s’est agi pour le REPPRELCI d’enrayer l’impact négatif des Fake news dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, en les corrigeant ou en diffusant l’information juste ou exacte.

Il a par ailleurs demandé la continuité du projet qui a pris fin en juillet, afin de contribuer à une prise de conscience et d'apaiser les tensions politiques qui sont actuellement vives dans des localités du pays.

Ce projet financé par le bureau de l’Unesco d'Abidjan s’est exécuté de mai à juillet 2020. Les résultats ont été remis ainsi au ministre de la Communication et des Médias.

(AIP)

apk/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment