Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre la Covid dans le secteur de la pêche : Le Japon fait don de matériel sanitaire à la Côte d’Ivoire

Publié le mercredi 19 aout 2020  |  Le Nouveau Réveil


Le Japon, à travers l’Agence Japonaise de coopération internationale (Jica), a fait don de matériel sanitaire de lutte contre la Covid-19 au ministère des Ressources animales et halieutiques. Ce don d’une valeur de 17 millions a été remis, hier, au ministre Dosso Moussa à travers une cérémonie qui s’est déroulée audit ministère. Une convention entre le ministère et Jica a été signée et matérialisée par la mise à disposition de kits sanitaires au bénéfice du débarcadère de Sassandra, le marché central de Sassandra, 11 débarcadères et marchés à poisson d’Abidjan, 02 fermes de pisciculture-clés à Agboville, 02 fermes de pisciculture clés à Aboisso et 02 centres de fumages à Agboville et Aboisso. L’achat du matériel a été réalisé grâce à la réaffectation du budget au titre de la coopération technique dans le domaine de la pêche intitulée « Experts en pêche et en aquaculture ». Le Japon n’est pas à son premier geste en faveur de la Côte d’Ivoire dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Covid-19. Selon le chargé d’Affaires Adjoint de l’ambassade du Japon, Ishida Tatsunori, cette aide vise à appuyer le secteur de la pêche, qui « requiert un appui important afin d’empêcher la propagation de l’infection et de la réinfection au coronavirus ». Ainsi a-t-il souligné « une première vague de la pandémie a été maîtrisée, mais je suis convaincu que nous devons nous préparer à une deuxième, voire une troisième vague de la pandémie. Le Japon se propose de l’assistance à l’endroit de la Côte d’Ivoire de façon synthétique. Une convention de don de l’ordre de 6 milliards a été signée le 06 juillet dernier pour permettre au pays de renforcer ses capacités médicales. Un autre projet, d’une valeur de 2,2 milliards, est mis en œuvre par l’Unicef depuis juin pour la prévention contre la Covid-19. A cela s’ajoute le don du jour d’un montant de 17 millions dans le cadre de la coopération technique de la Jica ». Usui Yukishi, représentant adjoint de la Jica, a dit que ce don cadre bien avec la bonne santé de la coopération initié par le Japon et l’appui de la Jica au développement du secteur de la pêche dominé par la pêche artisanale souvent exposée à toutes sortes d’infections. Le ministre Dosso Moussa a dépeint les difficultés qui minent le secteur de la pêche à cause de la pandémie de la Covid-19. « La Covid-19 a ébranlé la politique de santé publique de nos pays et le secteur de la pêche et de l’aquaculture en est particulièrement affecté. (…) les aquaculteurs souffrent et continuent de souffrir de la pandémie. La réduction de leur mobilité provoque la pénurie des intrants. Le poisson prêt à être vendu est stocké à cause des perturbations du marché entrainant un surcroît de production. Au niveau national, alors que la satisfaction de nos besoins domestiques dépend pour 80% des importations des produits de pêche, la fermeture des frontières ne peut que limiter la disponibilité du poisson qui demeure la première source de protéine animale en Côte d’Ivoire ». C’est pourquoi, il a salué l’apport inestimable et l’appui constant du Japon et de la Jica à l’endroit de la Côte d’Ivoire.

JEAN PRISCA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment