Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Présidentielle 2020 - Contrôle et établissement de la liste des candidats, validation du choix des citoyens : Le Conseil constitutionnel renforce ses capacités

Publié le jeudi 20 aout 2020  |  L’intelligent d’Abidjan


Le Conseil constitutionnel en collaboration avec le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud) organise du mercredi 19 au jeudi 20 août 2020 dans un hôtel de Grand-Bassam, un séminaire de préparation de l’élection du président de la République du 31 octobre 2020.

Procédant à l’ouverture de ce séminaire, en présence de Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, le premier responsable de la Commission électorale indépendante(Cei), le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, a dit : « La Constitution ivoirienne, en son article 126 in fine, fait du Conseil constitutionnel, le ‘’juge du contrôle de l’élection présidentielle et des élections parlementaires’’. Pour mener à bien cette mission, et s’agissant particulièrement de l’élection du président de la République, prévue le 31 octobre prochain, le Conseil constitutionnel a décidé de renforcer ses capacités pour, comme le prescrit la loi, contrôler et établir la liste des candidats d’une part, et valider le choix des citoyens à travers la proclamation définitive du vote, d’autre part. Dans cette optique, les modalités d’exercice de ces prérogatives sont décrites dans un mode opératoire conçu par le Conseil constitutionnel. Ainsi, le mode opératoire, objet du présent séminaire, identifie d’abord les tâches à exécuter ; décline ensuite le procédé, la manière ou le déroulement de son exécution et enfin, détermine les acteurs chargés de l’exécution desdites tâches(…) Dans la perspective de l’élection présidentielle à venir, le mode opératoire a pour objet de mettre en place un outil simplifié permettant au Conseil constitutionnel d’exécuter ses tâches avec plus de célérité et d’efficacité ». Poursuivant, le président du conseil constitutionnel a indiqué que ce séminaire sur le mode opératoire permettra aux acteurs institutionnels du processus électoral, de ‘’Avoir la même compréhension de la mission’’, ‘’Faciliter l’organisation pratique en harmonisant la manière de faire’’, ‘’Simplifier l’exécution des tâches’’, ‘’Capitaliser les efforts déployés et les énergies fournies pour exécuter la mission’’.
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment