Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une antenne de concertation inter-partis installée à Abengourou

Publié le dimanche 13 septembre 2020  |  AIP
Installation
© AIP par DR
Installation de l`antenne du CIED à Abengourou


Abengourou - Une antenne locale de concertation inter-partis pour les élections démocratiques (CIED) a été installée le samedi 12 septembre 2020 à Abengourou avec l’appui de l’Institut national démocratique (NDI) avec pour mission de promouvoir le dialogue et le code de bonne conduite en période électorale pour éviter les violences et conflits.

L’antenne locale du CIED est dirigée par Kanga Amien Jean Bédel du Rassemblment des houphoutistes pour la paix (RHDP). Le bureau du CIED est composé de dix membres dont quatre femmes et six hommes tous issus des différents partis politiques avec cinq représentants du RHDP et cinq représentants de l’opposition. Ils ont reçu officiellement le cahier de charge et la feuille de route pour des élections apaisées.

La Côte d’Ivoire a connu une crise post-électorale en 2010 et elle continue d’être secouée par des tensions accentuées depuis l’annonce de la candidature pour un troisième mandat du président Alassane Ouattara. La création du CIED s’inscrit dans le cadre du programme de transition et inclusion politique en Côte d’Ivoire initié par l’Agence américaine de développement international (USAID) et le NDI pour contribuer à la résolution des conflits avant pendant et après les élections.

Après une première vague de bureaux installés dans sept régions du pays, le Poro, la Bagoué, le Cavally, le Guémon, le Tchologo, le Gbèkè et Abidjan, le CIED a décidé d’étendre ses actions avec l'ouverture des bureaux dans les villes d'Abengourou, de Divo, Daoukro, Daloa, Bondoukou considérées selon les initiateurs comme des zones de tensions.

Le vice-président du CIED Amadou Doumbia a salué lors de la cérémonie d’installation du bureau d’Abengourou, l’esprit de famille et de proactivité des acteurs politiques de l’Indénié puis souhaité que cela caractérise leur mode de fonctionnement dans leur mission pour la reconstruction de la Côte d’Ivoire.

« Si chacun joue sa partition et essaie le dialogue, nous aurons des élections apaisées », a conseillé le représentant du NDI Paul Emmanuel Bakayoko. Il a exprimé la volonté de l’organisation non-partisane à accompagner la Côte d’Ivoire pour la construction de la démocratie par des élections apaisées et à soutenir la stabilité politique du pays. M. Bakayoko a invité les acteurs politiques et leurs militants à éviter les violences et les discours de haine en optant pour la promotion du dialogue et à œuvrer en faveur de la démocratie et son bon fonctionnement.

Créé 1983, l’Institut national démocratique (NDI) œuvre avec ses partenaires pour bâtir et renforcer les institutions et les pratiques démocratiques dans le monde en établissant des organisations politiques en protégeant les élections et en promouvant la participation citoyenne, la transparence et la responsabilité des gouvernements.

(AIP)
nam/kam
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment