Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Rapport Risque-Pays 2020: baisse de la note de la Côte d’Ivoire à 5.7 contre 6,1 en 2019, selon Bloomfield Investissement

Publié le jeudi 17 septembre 2020  |  Abidjan.net
4ème
© Abidjan.net par Lobatchevski (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
4ème édition des Conférences Risque Pays
Abidjan le 17 septembre 2020. La 4ème édition des Conférences Risque Pays organisée par le cabinet de notation financière Bloomfield Investment s`est tenue ce jeudi au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.Photo : Stanislas Zeze, PDG Bloomfield Investment Corporation.


L’Agence de notation financière Bloomfield Investment, première agence de notation d’Afrique francophone, a organisé ce jeudi 17 septembre 2020 à Abidjan, la 4e édition des “Conférences Risque-Pays Côte d’Ivoire’’. La cérémonie a été présidée par le Ministre de l’économie et des Finances, Adama Coulibaly.

Le rapport Risque-Pays 2020 baisse la note de la Côte d’Ivoire à 5.7 contre 6,1 en 2019, a révélé Stanislas Zézé, PDG de l’Agence de notation financière Bloomfield Investissement. Selon l’agence, les perspectives à court et long terme restent négatives. " La particularité de cette édition réside dans son caractère de période jugée incertaine pour les investisseurs aussi bien locaux qu’étrangers.", a déclaré Stanislas Zézé. La baisse de la note de la Côte d’Ivoire se justifie par facteurs. Au niveau du climat des affaires, malgré les réformes engagées par le gouvernement , notamment l’introduction d’un nouveau code des marchés publics, la situation socio-politique impacte négativement les affaires. Pour ce qui est des performances macroéconomiques , la Côte d’Ivoire depuis 2012 a un taux de croissance parmi les plus élevés au monde. Mais les tensions sociales et la pandémie de la Covid-19 pourraient fragiliser le secteur privé.

La gestion des finances publiques n’est pas épargnée. En raison de la crise sanitaire, la volonté des autorités ivoiriennes de maintenir le déficit budgétaire à 3% sera contrainte pour l’exercice 2020. La solidité du système financier a été également ébranlée avec la tendance baissière du marché amorcée depuis 2016, laquelle devrait se poursuivre à nouveau en 2020 avec la Covid-19. L’hypothèse de défauts des entreprises et des PME n’est pas à exclure.

Enfin, la baisse de la note de la Côte d’ivoire trouve son origine dans la volonté du chef de l’État actuel de briguer un "3e mandat" d’une part et d’autre part avec l’exclusion de personnalités politiques de la liste électorale. Notons qu’au cours de cette cérémonie plusieurs panels de haut niveau ont tenté d’apporter des réponses pratiques aux préoccupations des acteurs du monde des affaires.

Créée en 2017, les “Conférence Risque-Pays Côte d’Ivoire’’ permet d’établir une cartographie du risque pays en mettant en exergue les atouts, les opportunités et ses axes d’amélioration afin de donner une meilleure visibilité aux investisseurs et aux partenaires au développement.


DA
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir

Sondage
4ème
© Abidjan.net par Lobatchevski (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)

4ème
© Abidjan.net par Lobatchevski (Photo d`archive)


Comment
Nous suivre

Nos réseaux sociaux



Comment