Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Abdourahmane Cissé lance un fonds d’aide aux jeunes et femmes de Port-Bouët

Publié le dimanche 20 septembre 2020  |  AIP
Lancement
© Autre presse par DR
Lancement d’un fonds d’aide pour 1000 jeunes et femmes d`Abidjan Port-Bouët
Dimanche 20 Septembre 2020. Un fonds d’aide pour répondre à la problématique de financement de projets de 1000 jeunes et femmes de Port-Bouët a été lancé dans cette commune


Abidjan, Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé a procédé le vendredi 18 septembre 2020 au lancement d’un fonds d’aide en faveur des jeunes et femmes (FACJET) de Port-Bouët, en vue de réponse à la problématique de financement de projets dans ladite commune.

Selon le ministre, la création de ce fonds est partie du constat selon lequel, lors de ses différents échanges avec les populations (jeunes et femmes), celles-ci lui ont fait part du manque d’emploi et de financement de projets.

Il a fait savoir que ce fonds qui fait partie des activités de la Fondation Abdourahmane Cissé (FAC), sera géré par des jeunes de Port-Bouët, avec comme coordonnateur général, Lassana Coulibaly.

« J’ai posé des actes au niveau de l’emploi en m’appuyant sur les CV des personnes les plus méritantes. Mais cela ne peut pas suffire. Raison pour laquelle je lance ce fonds pour aider 1000 jeunes et femmes de Port-Bouët à se prendre en charge. C’est un fonds apolitique qui doit permettre d’aider ceux qui ont des projets porteurs, des projets crédibles mais qui manquent de financement », a souligné M. Cissé.

Selon lui, le FACJEF qui sera complémentaire des autres fonds déjà existants, est un financement à taux d’intérêt de 0% appelant les bénéficiaires à honorer leur engagement afin que d’autres puisse en bénéficier.

«Vous devez rembourser sur une certaine période ce que vous avez obtenu, afin que d’autres personnes puissent bénéficier également de financement. Vous pouvez vous mettre en association, en groupe ou individuellement pour vos demandes de financement», a recommandé le ministre ajoutant que les bénéficiaires seront outillées, à travers une formation, à l’effet de les aider à mieux gérer leur financement et éviter qu’elles confondent bénéfice et chiffre d’affaires.

L’avènement du FACJEF a été salué par la marie de Port-Bouët.

(AIP)

bsp/tm
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment