Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion de la paix : les étudiants de l’Université Félix Houphouet-Boigny mis en mission contre la violence

Publié le lundi 21 septembre 2020  |  Abidjan.net
Promotion
© Abidjan.net par Donald
Promotion de la paix: La Chaire Unesco Eau,Femmes et Pouvoir de Décisions engage les étudiants à la campagne La paix est non négociable
Abidjan le 19 septembre 2020. La ministre Euphrasie Yao Kouassi, titulaire de la Chaire Unesco "Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions" a organisé une séance de formation avec les étudiants de l`université Félix Houphouet-Boigny de Cocody ce samedi, afin de les engager à la campagne " La paix est non négociable ".


Après les femmes, et les artistes humoristes, la Chaire Unesco « Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions » , a engagé ce samedi 19 septembre 2020, les étudiants de l’Université Félix Houphouet-Boigny de Cocody, à la campagne " la paix est non négociable ".

Cette campagne qui se tient dans le cadre d’un programme initié par cette institution dénommé Communauté Régionale pour l’Autonomisation et la Paix ( CREA-PAIX), vise à informer, sensibiliser, conscientiser, engager la communauté (Femmes, les jeunes) qui sont majoritaire, à la promotion de la paix dans leur quotidien surtout à la veille des élections présidentielles, législatives, municipales et régionales en Côte d’Ivoire.

Ces étudiants ont d’abord bénéficié d’une formation sur les thématiques de paix et de leadership avant d’être engagés dans cette campagne qui va les amener à préserver la paix sur le campus.

« A la demande des étudiants, nous sommes venus leur parler de paix et de leadership. Beaucoup de belles choses viennent d’eux lorsque leur intelligence n’est pas encore corrompue et nous voulons faire d’eux des leviers de paix. Nous sommes venus leur dire que sans paix, il n’y a pas d’emplois et vice versa. Autant faire la paix afin de mieux construire le développement. La paix est un défi que nous devons relever » a soutenu la Ministre Euphrasie Yao.

A l’issu de cette formation, dira-elle, ils seront consacrés chevaliers de la paix de la Chaire Unesco « Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions » et seront mis en mission auprès des communautés pour sauvegarder la paix. Les plus engagés après cette première mission, seront fait médiateurs de la paix de cette institution internationale, avec plus de responsabilités.

« Je suis convaincue qu’ensemble nous pouvons construire avec les femmes et les jeunes engagés, un climat de paix pour notre pays, dans la diversité et la fraternité » a t-elle exprimé.

Félicitant les organisateurs pour cette initiative, Djamila Kamagaté, étudiante en licence 3 de comptabilité s’est engagée tout comme ses camarades à la promotion de la paix.

« Nous avons remarqué que ce sont les étudiants " intellectuels" qui connaissent plusieurs voies de règlement de conflit qui bénéficient de ce type de formation. Pourtant les jeunes qui sont dans les rues, habitués aux tensions et qui n’ont d’autres recours de réglementation de conflits que par la violence sont parfois laissés pour contre. C’est pourquoi après avoir reçu les outils nécessaires, je m’engage à étendre "les bras "de la Chaire Unesco, jusqu’à cette frange de la population » a indiqué cette jeune étudiante.

Sercom
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment