Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Impact de la crise de la COVID 19 sur vos activités du Bnetd / Kinapara Coulibaly, Dg : « Les effets de la COVID-19 sur nos activités sont restés sous contrôle »

Publié le mardi 22 septembre 2020  |  Le Nouveau Réveil
DG
© Autre presse par DR
DG du BNETD : le flambeau passe aux mains du polytechnicien Kinapara Coulibaly
Photo: Kinapara Coulibaly


Le Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), en charge d’accompagner le gouvernement ivoirien dans le déploiement de ses priorités notamment dans les grands projets du Programme National de Développement et dans la mise en œuvre du Programme Social, a su tirer son épingle du jeu face à la crise sanitaire de la COVID-19. Dans une interview qu’il a accordée à la presse, le directeur général de ladite structure, Kinapara Coulibaly, explique comment ce pôle d’expertise technique au service du développement a pu venir à bout de cette pandémie. « Les effets de la COVID-19 sur nos activités sont restés sous contrôle au cours de ce premier semestre 2020. Nous avons dû, comme toutes les structures, mettre en place un plan hygiène et santé qui est toujours en cours, afin de sensibiliser, prévenir et faire adopter les mesures barrières sur nos différents sites et chantiers. Une adaptation de nos méthodes de travail a également été nécessaire pour nous permettre de continuer nos activités tout en sécurisant au maximum nos agents, notre force spéciale de développement. Et jusque-là, nos activités se poursuivent normalement » a expliqué Kinapara Coulibaly. Qui a également déclaré que l’entreprise se porte bien grâce à tous ces grands projets qui lui sont confiés. « Le taux d’occupation des équipes est bon et nous continuons, depuis plus de trois ans, à avoir des résultats d’exploitation en nette progression. « Notre résultat d’exploitation est en hausse depuis 2017, passant de 2,1 milliards à 3,8 milliards en 2018 pour finir à 5,2 milliards F CFA en 2019. La progression est vraiment encourageante. 2019 a donc été un cru d’exception avec des performances financières qui montrent une hausse de 31% du résultat net et de 35% du résultat d’exploitation par rapport à l’exercice 2018. Nous avons réalisé un chiffre d’affaires d’environ 34 milliards de F CFA. Cette performance est le fruit de la confiance du gouvernement, des efforts conjugués du personnel et d’une bonne maitrise des coûts » s’est réjoui le chef d’orchestre du Bnetd. Concernant ses activités en dehors du pays, le DG a indiqué qu’il a aujourd’hui de nombreux projets en cours, dans divers domaines, disséminés en Afrique subsaharienne et en Afrique centrale. « Nous avons actuellement plusieurs projets en cours au Gabon notamment dans les infrastructures routières et dans le domaine de l’environnement ; au Bénin, ce sont des projets dans le domaine aéroportuaire, routier et de l’environnement et enfin au Congo Brazzaville, des projets dans le bâtiment et l’aménagement du territoire (…) Nos activités en dehors du pays représentent à ce jour, environ 5% du total bilan 2019. Ce chiffre encore marginal, offre un potentiel certain que nous continuons d’explorer. Nous avons en interne un pôle dédié à ces zones extérieures qui recherchent et captent les opportunités d’affaires dans les treize (13) pays africains que nous couvrons » a-il dit. Non sans avoir rappelé le vaste programme de développement hospitalier, sur toute l’étendue du territoire national, de la ligne 1 du métro d’Abidjan, les projets relatifs au renforcement des infrastructures éducatives qui regroupent la construction de nombreux lycées, écoles primaires et universités, les projets routiers et ceux relatifs à l’accès à l’eau potable en cours vont inévitablement transformer le visage de notre pays de manière significative et durable, profiter aux populations et participer à la dynamique de développement. Il a par ailleurs annoncé que les perspectives sont prometteuses pour les années à venir. « Il s’agira de continuer d’accompagner le gouvernement ivoirien dans le déploiement de ses priorités notamment dans les grands projets du Programme National de Développement et dans la mise en œuvre du Programme Social. Tous les projets en cours et en perspective cités se poursuivront et nous continuerons nos interventions dans les autres domaines d’activités du BNETD que sont l’information géographique, le numérique et l’économie tant en Côte d’Ivoire que sur le continent africain. Un accent particulier sera mis sur l’innovation, dans les années à venir, tant dans les projets que dans nos outils et méthodes de travail » a promis Kinapara Coulibaly.

FRANÇOIS BECANTHY
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment