Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Deuxième étape de la visite d’Etat dans la Marahoué : Alassane Ouattara promet de "gros investissements" dans le département de Zuénoula lors du prochain quinquennat

Publié le vendredi 25 septembre 2020  |  Abidjan.net
Premier
© Présidence par DR
Premier Meeting du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, à Sinfra
Premier Meeting du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, à Sinfra, ce jeudi 24 septembre 2020, dans le cadre de la Visite d`Etat qu`il effectue dans la Région de la Marahoué


C'est à 12h15mn (heure locale) de ce vendredi 25 septembre, que le président de la République, Alassane Ouattara est arrivé au Grand terrain de Mouramani dans le quartier Sokoura dans le département de Zuénoula où l'attendait une foule qui scandait Ado ! Ado ! Pour animer le second meeting d'une autre étape de sa visite d'État dans la Marahoué.

Alassane Ouattara a d'entrée témoigné sa gratitude au pays Gouro. " J'étais déjà venu ici dans l'opposition et grâce à vos prières et bénédictions voilà aujourd'hui, je suis devenu président de la République de la Côte d'Ivoire. Je tiens à vous dire merci". Il a fait le bilan des investissements dans ce département avant d’annoncer ce qui est prévu pour cette région. Selon Alassane Ouattara, beaucoup d'investissements ont été réalisés au cours de ces dernières années pour le développement de notre pays. Cependant, beaucoup restent encore à faire, notamment dans la région de la Marahoué. "C'est pourquoi nous avons entrepris de nombreux investissements depuis 2011 pour le développement économique et social du département de Zuénoula qui est l'un des plus grands départements de Côte d'Ivoire.", a-t-il confié.


À en croire le président de la République, des dizaines de villages, exactement 48 ont été électrifiés dans ce département depuis 2012. Ce matin, trois autres villages et des quartiers comptant plus de 2500 habitants ont été mis sous tension. Avec la réalisation, des travaux du taux de couverture dans le département sont passés de" 25,11 % en 2011 à 65,6 % en fin août 2020.", a indiqué le chef de l'Etat. Pour lui, l'objectif est de parvenir à un taux de couverture de 80 % en fin 2020. C'est-à-dire 8 villages sur 10 au total. "C'est dire que quasiment la plupart des villages seront électrifiés et les années qui suivront en 2021-2022, je peux vous donner l'assurance qu'avant 2025, tous les autres villages de Zuenoula et les campements" a-t-il assuré.

Aux dires d'Alassane Ouattara, dans le secteur de l'éducation, le département de Zuénoula a déjà bénéficié de la construction de 45 classes primaires, de la distribution de près de 300 000 kits scolaires, de manuels et de tables-bancs. En matière d'infrastructures, la ville de Zuénoula a bénéficié de 5 km de voirie et l'axe Bouaflé-Zuénoula a été réhabilité. De plus, les travaux de reprofilage des routes en terre sont en cours. Se voulant rassurant, le chef de l'Etat a pris l'engagement de poursuivre les travaux notamment dans le secteur des routes, mais également dans le secteur de la santé où il est plus que nécessaire de relever le niveau du plateau technique.

Le porte-parole des populations, Séhi Bi Koué Alphonse, chef du département à l'AGEROUTE a exprimé sa gratitude à leur illustre hôte. « Votre arrivée est l'expression de lendemains meilleurs pour nous. En d'autres termes, le développement est aux portes de Zuenoula », a-t-il indiqué.
Pour le porte-parole des populations, en plus d’une visite, le Président Alassane Ouattara vient semer le développement. À titre d’exemples, il a égrené un long chapelet des réalisations en cours depuis l'annonce de cette visite d’État dans le département.


Après avoir traduit la reconnaissance des populations et espéré que ces travaux vont se poursuivre, il a fait part au Président des nombreux maux qui ruinent l’espoir des habitants. Se voulant rassurant, le chef de l'Etat a pris l'engagement de poursuivre les travaux notamment dans le secteur routier, mais dans le secteur de la santé où il est plus que nécessaire de relever le niveau du plateau technique. " Nous vous sollicitons pour la création de brigades de gendarmerie dans chacun des cinq autres Chefs-lieux de Sous-préfecture.", a-t-il déclaré. Au plan de l'éducation et de la santé, il a plaidé pour la transformation de l'unité mobile de formation de Gohitafla en un véritable centre de formation professionnelle ; la construction d'un nouveau lycée à Zuénoula ; même s'il a révélé que l'ensemble des doléances de leur département se trouve consigné dans un livre blanc qui sera soumis au chef de l'État. La suppression de toutes les classes en matériaux précaires dites classes « en papo », soit un total de 343 classes pour l'ensemble des sept Sous-préfectures... L'érection de l'établissement sanitaire de Gohitafla en Hôpital Général et l'érection des établissements sanitaires des chefs-lieux de Sous-préfecture en Centres de Santé Urbains.
Il a par ailleurs demandé au chef de l'Etat d'œuvrer au plan de l'hydraulique et de l'électricité pour la construction de châteaux d'eau dans tous les chefs-lieux de sous-préfecture et le renforcement des adductions d'eau potable par la réalisation de nouveaux forages et l'extension du réseau électrique dans l'ensemble des cinq Sous-préfectures et l'électrification des villages encore non électrifiés.

Le président de la République Alassane Ouattara animera demain samedi son meeting de clôture dans la Marahoué au stade municipal de Bouaflé.

Cyprien K. envoyé spécial
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment