Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’association « les héritières d’Ado » installe une base à Vavoua

Publié le lundi 28 septembre 2020  |  AIP


L’association dénommée « les héritières d’Ado » a procédé, dimanche, 27 septembre, à Vavoua, à l’investiture de sa représentante locale en présence des responsables des femmes du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de Vavoua.

Mme Sendja Sangaré, présidente communale des femmes du RHDP a été investie en qualité de présidente locale de l’association "les héritières d’Ado".

Elle s'est dit heureuse d’avoir été choisie et promet travailler pour la paix et la cohésion sociale à Vavoua. Elle promet aussi de mobiliser les femmes de Vavoua pour faire de l’association une référence dans les milieux du RHDP.

La présidente nationale de l’association, Lema Koné Ouattara a expliqué l’origine de l’association et a invité les femmes de Vavoua à refuser tout appel susceptible de mettre la vie et celle de leurs familles en danger.

«Nous sommes les héritières des actions de développement d’Alassane Ouattara. Ceux qui vous invitent à marcher ont assuré l’avenir de leurs enfants et vous demandent de faire sortir vos enfants pour les exposer aux dangers de tous genres. Dites non à ceux qui ont des projets de marche », a-t-elle conseillé aux femmes de Vavoua.

Crééé en 2016, l’association «les héritières d’Ado » vise travailler pour la sauvegarde des actions de développement d’Alassane Ouattara. Elle sensibilise également les femmes de Côte d’Ivoire à la promotion des actions de paix et de cohésion sociale pour faire du vivre ensemble, une réalité. Eĺle est déjà installée à Abidjan. Après Vavoua, elle va élargir ses bases à Daloa.

(AIP)

ss/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment