Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie : Un panel sur les céréales s’est tenu à Abidjan

Publié le mardi 29 septembre 2020  |  Abidjan.net
Economie
© Autre presse par DR
Economie : Un panel sur les céréales s’est tenu à Abidjan
Un panel portant sur « l’industrie céréalière et l’autonomisation de la femme africaine » s’est tenu le samedi 26 septembre 2020 à Abidjan à la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest (CEREAO) sise à Cocody les Deux Plateaux.


Un panel portant sur « l’industrie céréalière et l’autonomisation de la femme africaine » s’est tenu le samedi 26 septembre 2020 à Abidjan à la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest (CEREAO) sise à Cocody les Deux Plateaux. Se tenant en prélude au Salon international des céréales d’Abidjan (SICA 2020) prévu du 3 au 5 décembre 2020 à Abidjan, ce Panel s’est déroulé en présence de Me Fatou Fadika Coulibaly, présidente de WILDAF-CI et marraine de l’événement, de la FIPME, de même que plusieurs organisations agricoles, de femmes et de jeunes.

A l’occasion du panel sur l’industrie céréalière et l’autonomisation de la femme africaine, Mme Coulibaly Alimata, Présidente du Réseau des agro-transformatrices de Côte d’Ivoire (RET-PACI) a animé le sous-thème « la transformation des produits alimentaires et l’autonomisation de la femme africaine : le cas des céréales ». La Directrice Générale de GLP Les Précuits a d’abord noté l’importance capitale des céréales dans la consommation quotidienne, la place primordiale de la femme africaine dans l’activité céréalière et la faible rémunération de cette dernière. Au regard d’un tel constat paradoxal, la conférencière estime qu’une valorisation de l’activité céréalière s’impose, pour permettre au secteur de répondre aux exigences d’autosuffisance et de sécurité alimentaire. L’oratrice a appelé les actrices du secteur des céréales à la professionnalisation, toute chose qui doit se traduire par le respect des normes de qualité, notamment les règles d’hygiène, de conservation.

Quant à Anthony Boguifo, Directeur de la Communication de la Fédération ivoirienne des PME (FIPME), il note la place primordiale des céréales et marque son soutien à Ivoire Performance et Grâce Mondiale Group (Gmg), initiateurs dudit panel. « Les céréales sont un élément très important dans la nutrition de tout le monde et une arme très importante dans la lutte contre la faim dans le monde », a-t-il indiqué.

Pour sa part, Me Fatou Fadika Coulibaly, Avocate à la Cour, présidente de Women in law and development in Africa (Wildaf-Ci), Marraine de l’événement, elle a noté que son organisation fait de l’autonomisation de la femme son cheval de bataille, à tel point qu’elle ne pouvait bouder un tel événement. Elle a également témoigné tout son soutien à Ivoire Performance et exprimé son engagement à œuvrer au succès du SICA 2020.

« En tant que communicateur, nous avons jugé utile de valoriser un secteur clé de l’alimentation quotidienne des populations que constituent les céréales », a indiqué Hervé Gobou, Directeur Exécutif d’Ivoire Performance, initiateur du concept et Commissaire Général du SICA. Invitant les acteurs du secteur céréalier, les sponsors et mécènes à s’associer à cet événement qui prévoit des ateliers de formation, une exposition, des rencontres B to B, des panels, un magazine événementiel, un diner de gala. Un aspect humanitaire du SICA consistera à faire des dons de vivres et de non-vivres à l’issue du SICA 2020.Les participants ont marqué leur satisfaction d’avoir assisté à cette activité.

DA et sercom
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment