Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Signature d’un accord pour la formation d’étudiants ivoiriens en master des énergies renouvelable

Publié le jeudi 15 octobre 2020  |  APA
Signature
© APA par DR
Signature d’un accord pour la formation d’étudiants ivoiriens en master des énergies renouvelable
L`Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne, et l`école polytechnique de Paris ont signé, mercredi à Abidjan, un partenariat pour la formation en master d’étudiants ivoiriens sur les énergies renouvelables.


APA - L'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne, et l'école polytechnique de Paris ont signé, mercredi à Abidjan, un partenariat pour la formation en master d’étudiants ivoiriens sur les énergies renouvelables.

’accord a été paraphé par le ministre ivoirien du Pétrole, de l'énergie et des énergies renouvelables Abdourahmane Cissé et son collègue de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Adama Diawara ainsi que le directeur général de l’INPHB, Koffi N’guessan et Clément Hervé, représentant de l’Ecole polytechnique de Paris.

« Avec ce partenariat, les étudiants vont étudier ici en Côte d'Ivoire et ils recevront le diplôme de l'école polytechnique de Paris », a expliqué Abdourahmane Cissé, le ministre ivoirien du Pétrole, de l'énergie et des énergies renouvelables.

« Il faut avoir un niveau de BAC+5 et postuler. Ce sont les meilleurs étudiants qui seront recrutés et recevront une formation de douze mois dont six mois de stage», a poursuivi M. Cissé.

Selon lui, ce partenariat entre ces deux institutions revêt plusieurs avantages pour les étudiants ivoiriens. « Le premier avantage, c'est le coût de la formation. Grâce à un soutien de l'État, la formation ici pour les jeunes diplômés sera environ de 300 000 FCFA pour avoir la même formation comme s’ils étaient allés à l'école polytechnique de Paris», s'est félicité Abdourahmane Cissé.

Le deuxième avantage, a-t-il ajouté, c'est le transfert des compétences avec un enseignement de qualité sur place en Côte d'Ivoire. « Cela permet de faire en sorte que les ressources financières ne soient pas un frein à l'éducation de notre jeunesse», a soutenu le ministre affirmant que « nous sommes contents de ce partenariat ».

Pour sa part, Adama Diawara, le ministre ivoirien de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique s'est réjoui à son tour de cette convention. « Des étudiants resteront en Côte d'Ivoire et bénéficieront d'une formation de qualité avec un diplôme qui est reconnu comme étant celui d'une école prestigieuse de référence internationale. Cette formation est à saluer à plus d'un titre», s'est-il satisfait.

Il y a quelques mois, rappelle-t-on, une signature de partenariat a eu lieu entre l'Institut français du pétrole et l'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro pour la création de deux masters dans le secteur des hydrocarbures. Le ministre Abdourahmane Cissé a donné le 30 septembre dernier à Yamoussoukro le cours inaugural de ces masters.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment