Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Satisfecit de Laurent Tchagba, suite à la desserte d’eau potable dans les quartiers précaires d’Abidjan

Publié le samedi 17 octobre 2020  |  AIP
Pénurie
© Autre presse par DR
Pénurie d`eau potable


Abidjan - Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a exprimé le samedi 17 octobre 2020 à Attécoubé Gbêbouto, lors de la Fête de l’eau, sa satisfaction suite à l’effectivité de la desserte d’eau potable dans plusieurs sous-quartiers d’Abidjan.

« Nous avons eu raison en proposant un plan de desserte en eau potable pour ces sous-quartiers. Nous avons vérifié, il y a de l’eau. Les populations sont contentes, elles remercient le président de la République. Nous sommes satisfait d’avoir accompli ce que le Président nous a demandé », a exprimé M. Tchagba.

Avant Attécoubé Gbêbouto, Laurent Tchagba s’est successivement rendu jeudi à M’Badon village, Micao (Yopougon) et Anonkoua-Kouté, vendredi à Adjahui Coubé à Port-Bouët et Mossikro à Attécoubé, dans des ménages pour constater lui-même, l’approvisionnement en eau potable.

« L’eau coule à flot dans nos robinets. Nous sommes très heureux. Nous remercions le ministre Tchagba, notre fils et le président de la République », a indiqué à l’AIP, le porte-parole de la chefferie M’Badon village, Loba Alex.

Pour permettre à ces personnes de faibles revenus de bénéficier de l’eau, le gouvernement, dans le cadre du Projet eau pour tous (PEPT), a décidé que chaque ménage paye 10.000 FCFA au lieu de 167.000 FCFA pour bénéficier du compteur d’eau de la SODECI. Le reste du montant est pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire. A cet, les populations s’activent massivement pour l’abonnement au compteur d’eau.

Selon le directeur général de la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (SODECI), Ahmadou Bakayoko, la demande des raccordements est bien supérieure à ce qui était prévu. A l’en croire, 27.000 branchements ont été réalisés, soit 300.000 personnes qui seront impactées par le programme au mois d’octobre 2020.

Ce projet, dénommé “Amélioration des performances techniques et financières du secteur de l’eau potable” (APTF), d’un coût de 47 milliards de francs CFA, vise 155 sous-quartiers qui n’ont pas accès à l’eau potable et impactera directement 1,6 million de personnes.

Le projet, inscrit dans le PEPT, permettra également l’élimination des corvées d’eau, la résolution des tensions sociales liées au manque d’eau, l’amélioration des ratios de facturation et d’encaissements d’Abidjan, la pose de plus de 800 km de réseaux de distribution (renforcement et extension).

bsp/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment