Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2020 : L’opposition demande à la CEDEAO de continuer de jouer son rôle de facilitation

Publié le jeudi 22 octobre 2020  |  AIP
Pr.
© Autre presse par DR
Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUÉ, Directeur Principal de campagne du Candidat Henri KONAN BÉDIÉ


Abidjan - Les candidats du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié (HKB), et du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, demandent à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) de continuer de jouer son rôle de facilitation et de médiation dans le conflit socio-politique du pays, dans un communiqué lu jeudi 22 octobre 2020 par le directeur principal de campagne de HKB, le Pr Maurice Guikahué.

« Les candidats Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan réitèrent leur demande de médiation internationale dans le conflit ivoirien », a déclaré Pr Guikahué.

Pour Guikahué, l’information selon laquelle les deux candidats ont formulé comme demande la restructuration de la Commission électorale indépendante (CEI) avec un poste supplémentaire pour l’opposition, ainsi que le poste de vice-présidence pour le PDCI est « une affirmation erronée et une manipulation ».

« Les candidats Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan portent à la connaissance de la communauté nationale, internationale et surtout de la CEDEAO qu’ils ne se reconnaissent nullement dans cette affirmation du gouvernement qui ne reflète en rien les discussions avec la délégation ministérielle de la CEDEAO », a-t-il dit.

Le Pr Maurice Guikahué souligne qu’ Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan maintiennent leur mot d’ordre de désobéissance civile.

Ena/kp
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment