Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Entretien- Noël Dourey : “Pourquoi, je chante ,Je reviens du Golf”

Publié le vendredi 23 octobre 2020  |  L’intelligent d’Abidjan
Culture
© Abidjan.net par PR
Culture : les journées de concertation sur les droits d`auteur reportées à une date ultérieures
Vendredi 12 juillet. L`artiste Noël Dourey a lancé un message à tous les artistes de Côte d’Ivoire afin qu’ils manifestent la paix comme le ministre de la culture et de la francophonie Bandaman Maurice.


L’artiste-chanteur Noël Dourey, président du conseil d’administration du palais de la culture a sorti le single ‘’ Je reviens du Golf’’. Dans cet entretien, il explique pourquoi .
Actuellement, quel est l’état de vos relations avec votre collègue Meiway ?
Nous avons des relations conviviales. C’est vrai qu’on ne se voit pas, mais nos relations n’ont jamais pris un coup.

Pourquoi, c’est maintenant que avez-vous chanté ‘’Je reviens du Golf’’ ?
‘’Je reviens du Golf’’, c’est un rappel. Parce que vous savez aujourd’hui, la culture est basée sur ‘’Alassane Ouattara n’a pas su réconcilier les Ivoiriens’’. ‘’Je reviens du Golf’’ est un rappel pour dire que nous avons vécu toutes les situations les plus complexes au Golf. Nous avons été moqués. Le président Gbagbo disait ‘’ils sont dans des petites chambres, ils n’ont qu’à sortir, ils vont venir’’. Les autres nous disaient ‘’vous faites quoi là-bas ?’’. Moi-même, certains de mes parents, certains de mes amis m’appelaient pour me dire ‘’mais, il faut quitter là-bas, on va bombarder le Golf’’. C’est vrai qu’on a été victime d’attaques mais nous sommes sortis du Golf avec des idées du vivre ensemble. Dans la chanson, j’ai dit ‘’j’étais à la recherche des miens, j’ai couru les pieds nus, mais que j’ai ouvert les bras pour embrasser les autres’’. Et c’est ce que le président Ouattara a fait. Le président Ouattara, dès sa sortie, a ouvert les bras. Ceux qui ont voulu venir avec lui, ils travaillent avec lui. Ils sont avec lui depuis le Golf. Donc, il n’a pas fait de chasse aux sorcières quand il est sorti du Golf. Et, il est venu avec les bras chargés d’amour. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a créé la Cdvr (Ndlr : Commission dialogue-vérité-et réconciliation créée au lendemain de la crise post-électorale de 2010). Quelqu’un qui est de mauvaise foi, qui ne reconnaît rien, qui n’a jamais rien reconnu, qui pense que tout ce qu’il a fait était normal, on ne peut pas le contraindre à la réconciliation. Des gens veulent que le président Ouattara contraigne les gens, qu’il prenne des décrets, qu’il fasse des réquisitions de réconciliation. Ce n’est pas ça. ‘’Je reviens du Golf’’ est un rappel pour dire simplement que nous sommes opposés à toute forme de règlement de compte, à toute forme d’exclusion et que nous sommes venus, pas pour faire la guerre avec ceux qui nous ont persécutés mais pour faire la paix avec eux parce que la Côte d’Ivoire est bien trop grande pour ça.

‘’Je viens du Golf’’ n’est-elle pas une œuvre de campagne surtout qu’elle vient à un moment où la campagne présidentielle est lancée ?
‘’Je reviens du Golf’’ date d’au moins six ans. Ce n’est pas nouveau mais, c’est l’actualité qui a fait que je l’ai sortie. L’actualité qui se décline en propos guerriers, en propos incendiaires et qui font planer le doute soit d’une insurrection, soit d’une guerre fratricide. C’est pour rappeler aux uns et aux autres que la paix est la denrée, la plus importante qu’il faut s’approprier et que c’est cette paix-là qui doit conduire tous nos actes, toutes les actions. Parce que de toutes les façons, la paix est le pilier de la cohésion sociale, du développement humain, donc, la paix, pour moi, est quelque chose de fondamental. Et c’est une note qui vient à propos pour rappeler aux uns et autres que nous sommes des gens de paix si nous nous réclamons d’Houphouët-Boigny, si nous comprenons nous tous que c’est Houphouët-Boigny qui nous a donné l’indépendance à la paix, alors il n’y a aucune raison que nous puissions chercher à nous taper dessus. On l’a fait une fois mais on ne doit pas dire que ça doit être un travail pour nous. Donc, c’est pour rappeler aux uns et aux autres leur devoir de paix.

Allez-vous accompagner musicalement le candidat Ouattara dans sa campagne ?
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Art et Culture
Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment