Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2020 : Bocanda communie avec les Ministres Adama Coulibaly et Koffi N’Guessan Lataille pour la victoire du Président Alassane Ouattara

Publié le vendredi 23 octobre 2020  |  Partis Politiques
Présidentielle
© Partis Politiques par DR
Présidentielle 2020 : Bocanda communie avec les Ministres Adama Coulibaly et Koffi N’Guessan Lataille pour la victoire du Président Alassane Ouattara


Après Dimbokro le 19 octobre dernier, le Ministre Adama Coulibaly a mis le cap mercredi dernier sur Bocanda où il a procédé, en compagnie du ministre N’Guessan Koffi Lataille, du maire Kramo KOUASSI et des responsables politiques locaux du RHDP, au lancement officielle de la campagne du candidat Alassane Ouattara, en présence de plusieurs dizaines de têtes couronnées et d’une foule nombreuse de militants et de sympathisants du parti présidentiel réunis à la Place de la gare de Bocanda. Une rencontre qui a connu un grand succès populaire, signe de la vitalité du RHDP dans le département, et qui augure d’une victoire « un coup KO » certaine le 31 octobre prochain.

Accueillis dans une immense ferveur militante, le ministre Adama Coulibaly et sa délégation ont ont communié avec les populations venues de tous les villages de Bocanda. A travers cet élan de mobilisation, celles-ci ont voulu traduire leur infinie gratitude au président Alassane Ouattara pour ses actions de développement au bénéfice du département de Bocanda mais surtout lui reaffirmer leur indéfectible attachement et leur soutien dans la perspective du scrutin présidentiel du 31 octobre.

C’st donc fort justement que, lors de son intervention, le ministre Adama Coulibaly s’est félicité « des transformations extraordinaires » impulsées dans le département avec notamment les travaux déjà très avancés du bitumage du tronçon Dimbokro-Bocanda initiés par le chef de l’Etat.

Mettant toujours en exergue les réalisations du Président Alassane Ouattara, il a noté que beaucoup a été fait au niveau de l’école, de la santé, du financement des projets des jeunes, et des opportunités faites aux femmes pour leur permettre d’entreprendre des activités génératrices de revenus. Tout cela, a souligné le ministre de l’Economie et des Finances, est le fruit de la paix et de la cohésion sociale prônées par les chefs traditionnels.

« Notre candidat, c’est notre champion. Il a déjà fait beaucoup. Mais il pense faire mieux que ce qu’il a déjà fait et qui est apprécié par tout le monde. Il veut aller plus loin. Il veut faire en sorte que la Côte d’Ivoire soit à un niveau beaucoup plus élevé. Et cela pourra se faire beaucoup plus rapidement. C’est un peu le sens de sa candidature. (…) Ce mandat qui vient vise à consolider ce qui a été fait, mais aussi à placer la Côte d’Ivoire à un niveau beaucoup plus haut dans le concert des nations », a-t-il expliqué.



Pour lui, les lendemains meilleurs sous l’impulsion du candidat du RHDP s’apprécient en termes de plus d’emplois pour les jeunes, plus d’opportunités pour les femmes, mais aussi avec une population qui vit en harmonie.

« La politique ne devrait pas diviser les enfants de ce pays parce que nous savons très bien que c’est dans la cohésion et la paix que tout devient possible. De grâce, serrons-nous les coudes et faisons en sorte de mettre le pays au-dessus », a plaidé le ministre Adama Coulibaly, par ailleurs Directeur régional de campagne du Président Alassane Ouattara chargé de la supervision des directions départementales 1 et 2 de Dimbokro et Coordonnateur du RHDP dans le N’Zi en charge des jeunes et des enseignants.

Pour sa part, le Secrétaire d’Etat Koffi N’Guessan Lataille s’est dit convaincu qu’avec la mobilisation observée à Bocanda, le « 1 coup KO est garanti » pour la victoire du Président de la République, au scrutin présidentiel du 31 octobre prochain. Non sans souligner que la candidature du chef de l’Etat à ce scrutin est « superbement constitutionnelle ».

Tout en leur demandant de jouer pleinement leur rôle, il a ensuite remercié les chefs traditionnels de Bocanda venus, selon lui, apporter leur « appui paternel » à ce meeting.

« On entend dire par-ci par-là que les chefs ne font pas de la politique. Les chefs ne font pas de la politique en public, mais ils savent apprécier les bons politiciens », a soutenu Koffi N’Guessan Lataille, directeur régional de campagne du Président Alassane Ouattara, par ailleurs président du Conseil régional du N’Zi et Coordonnateur principal du RHDP dans cette région.

Ce qu’a fait le Président Ouattara en 9 ans, a-t-il poursuivi, c’était pour poser les bases de l’économie. Mais, a précisé Koffi N’Guessan Lataille, le prochain mandat du candidat du RHDP va consister à « servir l’Homme Ivoirien », notamment en construisant une usine dans chaque région, en formant les enfants sortis du circuit scolaire pour leur permettre d’avoir un emploi, en augmentant le fonds FAFCI à 30 milliards pour que toutes les femmes aient des activités.

Rappelant enfin que la délégation qu’il conduisait dans la matinée a été empêchée d’entrer à Kouassi-Kouassikro où il se rendait pour le lancement de la campagne du candidat du RHDP dans ce département, il a dit considérer cet incident comme un « épiphénomène ». Car, a-t-il assuré, c’est un incident dont la parenthèse est clause. « Le lancement a pu se faire par délégation. Donc, la campagne va continuer et je vais repartir à Kouassi-Kouassikro pour la poursuivre », a-t-il fait savoir.

Pour le maire de Bocanda, Kramo Kouassi a quant à lui exhorté les militants à la mobilisation autour du prsident Alassane Ouattara, la seule alternative pour le rayonnement de la Côte d’ivoire.

Sercom
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment