Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Gestion des déchets industriels : Le comité technique du projet uPOP s’organise pour l’élimination de 13 tonnes de PBDE en Côte d’Ivoire

Publié le dimanche 25 octobre 2020  |  Abidjan.net
Protection
© Autre presse par Donald
Protection de l`environnement: Réunion du comité technique du projet POP et PBDE relative à la présentation du plan de travail 2020 et la consolidation de celui du premier semestre 2021
Abidjan le 22 Octobre 2020. Le comité technique du projet de gestion rationnelle des Polluants Organiques Persistants (POP) non intentionnels et des Diphényles Éthers Polybromes (PBDE) visant à réduire l`émission de ces déchets industriels s`est réuni ce jeudi pour la présentation de son plan de travail.


Le comité technique du projet de gestion rationnelle des Polluants Organiques Persistants (POP) non-intentionnels et des Diphényles Éthers Polybromes (PBDE) visant à réduire l’émission de ces déchets industriels s’est réuni ce jeudi 22 Octobre pour la présentation de son plan de travail dans le cadre l’exécution du dit projet sur les cinq (5) années à venir (décembre 2019- décembre 2024).

Il s’agira pour les 24 participants de décider de ce qui sera fait au cours de la première année, c’est-à-dire le renforcement du cadre juridique et institutionnel, la mise à niveau de l’écotechnologie du secteur du recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques et des rebuts de véhicules en fin de vie. Et de la phase exécutive en deuxième année qui va consister à la création de coopératives communales chargé de la mise en œuvre du projet.

Le projet uPOP lancé par l’Organisation des Nations unies pour le Développement Industriel ( ONUDI) et le Gouvernement ivoirien porte sur l’élimination des Polluants Organiques Persistants contenus dans les déchets électroniques Polluants l’air avec les dioxines et furannes et la gestion des PBDE contenus dans les matériaux plastiques issus des véhicules en fin de vie.

En effet, la gestion de ces déchets tel que le DDT utilisé dans les pesticides, est de source cancérigène pour tous ceux qui le manipule. Comme le DDT et le PBDE, les 24 produits indexés doivent être retiré du marché ou empêcher d’accéder au marché local comme le stipule la convention de Stockholm ratifié par la Côte d’Ivoire.

Selon professeur Gustave Bédi, Coordinateur du projet u POP, c’est à cette tâche qu’a été commis le comité technique qui au terme du projet devra parvenir à retirer 13 tonnes de PBDE qui correspond à 160.000 tonnes de véhicules en fin de vie en Côte d’Ivoire.

En se félicitant de la tenue de cette première réunion du comité technique, professeur Lavry Grah Nazaire, Directeur Général de l’environnement, a sollicité la contribution de chacun pour l’atteinte des objectifs.

La phase préparatoire pour déterminer les POP à éliminer a été conduite de 2018 à 2019.
PR
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment