Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Vers l’amélioration des connaissances et pratiques des communautés riveraines du parc national de Taï sur les maladies zoonotiques

Publié le dimanche 15 novembre 2020  |  AIP


Songon- L’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) envisage d'améliorer les connaissances et pratiques des riveraines du parc national de Taï sur les maladies zoonotiques.

Cette initiative fait suite à un appel à projet de l’initiative SOS African Héritage de la Commission allemande pour l’Organisation des Nations-Unies chargée de l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

L’annonce a été faite jeudi 12 novembre 2020, au cours d’un atelier au Centre suisse de recherche scientifique en Côte d’Ivoire (CSRS), par le directeur technique de l’OIPR, colonel François Djé N’Goran.

« Notre projet vise à améliorer les connaissances et les pratiques à l’effet de faire prendre conscience aux populations des risques liés à l’érosion de la biodiversité. Pour ce faire, nous allons améliorer les connaissances sur les maladies zoonotiques et les perceptions ainsi que les pratiques des communautés locales à travers des supports audiovisuels », a expliqué le directeur de zone sud-ouest de l’OIPR, Lieutenant-colonel Abdoulaye Diarrassouba.

Sur le terrain, les agents des Eaux et forêts exerçant au niveau du parc de Taï comptent sensibiliser les tenancières de restaurant des localités riveraines sur les impacts de la consommation de la viande de brousse.

Bien avant de réussir cette tâche, 12 chercheurs issus de quatre universités ivoiriennes, de trois institutions de recherche et d’une organisation non gouvernementale ont été mobilisés durant deux jours pour partager des travaux de recherche menés par les différents laboratoires affiliés.

tg/bsb/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment