Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Le préfet de Séguéla salue la création des coopératives agricoles, facteurs de cohésion sociale à Bobi

Publié le jeudi 19 novembre 2020  |  AIP
Le
© AIP par DR
Le préfet de la région du Worodougou, préfet du département de Séguéla, Diarrassouba Karim


Séguéla – Le préfet de la région du Worodougou, préfet du département de Séguéla, Diarrassouba Karim, a, au cours d’une visite de terrain effectuée, mercredi 18 novembre 2020, salué la création des sociétés coopératives agricoles qui contribuent au renforcement de la cohésion sociale dans la sous-préfecture de Bobi située à 31 kilomètres de Séguéla.

"Le fait de vous mettre ensemble, le fait de créer des coopératives, c’est un facteur de cohésion sociale (…), je voudrais saluer cet esprit et vous encourager sur cette voie", s’est exprimé Diarrassouba Karim pour qui les populations de Bobi ont fait le meilleur choix en optant pour l’agriculture au détriment de l’exploitation minière artisanale et clandestine.

Créée le 4 juillet 2012 et fonctionnelle depuis le 30 janvier 2014, la sous-préfecture de Bobi, composée de quatre villages que sont Sangana, Niéou, Dafana et Bobi, était une zone d’exploitation intensive de diamant qui s’est muée depuis 2014 en une zone de forte production agricole dont les potentialités vont croissantes avec l’achèvement, bientôt, d’un barrage hydroagricole ainsi que l’aménagement de 100 hectares de bas-fond.

"Nous vous encourageons à toujours rester solidaires, à toujours travailler ensemble, à toujours penser groupe au lieu de l’individu. En ces temps de turbulence, je voudrais relever cela et saluer votre initiative", a ajouté le gouverneur après la visite d’un périmètre rizicole de la société coopérative ‘’CA Dabo’’, et d’un champ de piment de la société coopérative ‘’Sieinteni’.’

Sous la houlette du sous-préfet Kouamé Loukou Éric, les différentes associations, principalement de femmes, se sont constituées en sociétés coopératives agricoles dont une trentaine cultivent près de 2 500 hectares de riz, 40 hectares d’anacarde, 30 hectares de manioc, 10 hectares de gombo et 10 hectares de tomate.

(AIP)

Kkp/ask
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment