Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Dosso Moussa obtient un budget de 33,965 milliards Fcfa pour les défis de 2021

Publié le samedi 21 novembre 2020  |  AIP


Abidjan-Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Dosso Moussa a obtenu un budget de 33,965 milliards Fcfa pour relever les nombreux défis dans son département notamment celui d’assurer une autosuffisance en protéine animale et halieutique pour les populations ivoiriennes.

Adopté vendredi 20 novembre 2020, par les députés membres de la Commission des affaires économiques et financières (CAEF) de l’Assemblée nationale après des échanges fructueux, ce budget est composé de 14,1 milliards Fcfa de ressources propres de l’Etat (41,51%) et 19,865 milliards des partenaires au développement (58,49%).

Selon M. Dosso, cette dotation permettra de développer sur l’ensemble du territoire national une administration moderne et performante par l’amélioration de la gouvernance administrative et financière du secteur, d’accroître la production nationale en viandes, lait et produits dérivés, de contribuer à l’amélioration des revenus des éleveurs et des métiers connexes par la modernisation des élevages.

Il s’agit également d’assurer une gestion durable et participative des ressources halieutiques afin d’accroitre la production, par l’amélioration des performances des pêches (artisanale et industrielle) et l’exploitation optimale du potentiel aquacole national, de mettre aux normes l’environnement sanitaire des animaux et de garantir la sécurité sanitaire des denrées alimentaires d’origine animale en Côte d’Ivoire.

Le ministre a assuré que la mise en œuvre de ce programme permettra l’amélioration de la santé animale, de l’hygiène publique et de la qualité des denrées alimentaires et d’origine animale à travers la lutte contre les épizooties et le renforcement de l'hygiène publique vétérinaire et de la sécurité sanitaire des aliments.

Le secteur des ressources animales et halieutiques rencontre des difficultés liées à une insuffisance de couverture de la demande nationale en produits animaux et halieutiques, la faiblesse des revenus des producteurs et une incidence négative sur la balance commerciale du pays, avec la sortie de devises évaluées à plus de 400 milliards de FCFA par an pour les importations de viandes et abats, de poissons, de lait et produits laitiers.


bsp/fmo
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment