Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Un passionné de moto condamné à deux mois de prison

Publié le samedi 21 novembre 2020  |  AIP


Bouna-Kambiré Sié Alphonse, 18 ans, a été condamné mercredi 18 novembre 2020 par la section de tribunal de Bouna à deux mois de prison ferme et à une amende de 300 000 francs CFA pour défaut de maitrise, excès de vitesse, délit de fuite et blessures involontaires.

Les faits se sont produits le 1er novembre au quartier Dassikélédougou de Bouna où habite ce jeune homme. Tout le monde le savait accro des engins à deux roues, notamment les motos à grande vitesse avec lesquelles il s'adonne à cœur joie, à des séances de fantaisies ou de cascades.

Ses scènes de démonstrations dangereuses et époustouflantes sur les rues non bitumées et rocailleuses du quartier ont toujours suscité la crainte des habitants. Une crainte non seulement pour les passants et mais surtout pour lui-même, car il exécutait chaque scène sans casque et avec excès de vitesse.

Toujours obnubilé de vivre sa passion, le 1er novembre, il devient à nouveau maitre des rues de son quartier. Cette fois sur une moto de type Apsonic, il livre son spectacle. Mais la manœuvre de cette moto en pleine vitesse lui joue des tours. Tentant désespérément de la maintenir sur le cap, il finit par perdre le contrôle de l'engin qui fonce tout droit sur une haie de spectateurs.

Certains ont pu s'échapper mais d'autres, surpris, ont été blessés et un enfant de six ans heurté à perdu connaissance. Kambiré Alphonse, la sombre vedette, voyant le résultat de son indélicatesse et la fâcheuse réaction des habitants qui pourrait suivre, a aussitôt pris la fuite.

Mais il n'ira pas loin, car les populations déchaînées l'ont intercepté dans sa course effrénée et l'ont ramené sur les lieux de sa forfaiture où il a été particulièrement molesté avant d'être mis à la disposition de la police.

L'enfant évanoui a repris connaissance et a été évacué à l'hôpital général de Bouna où il a bénéficié d'une prise en charge médicale avant de regagner son domicile, pareil pour les autres victimes.


on/fmo
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment