Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des enseignants recommandent une sensibilisation sur les droits et devoirs des enfants

Publié le vendredi 27 novembre 2020  |  AIP


Séguéla – Des enseignants du lycée moderne des Jeunes filles (LMJF) de Séguéla souhaitent que la publicité qui est faite autour des droits des enfants durant la journée qui leur est dédiée soit couplée à une sensibilisation sur leurs devoirs.

« Chaque fois qu’il y a des activités, c’est pour parler seulement des droits de l’enfant, jamais de leurs devoirs. En classe, c’est devenu un problème parce que quand ils ont des écarts de conduite, on ne sait plus comment les sanctionner puisqu’on ne peut pas les faire sortir de la classe, ni leur dire certains mots, ou leur donner zéro ou les mettre à genoux », s’est exprimé le professeur d’allemand, Yao Charles, jeudi 26 novembre 2020 dans un entretien à l'AIP.

La section régionale du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a, mercredi 25 novembre 2020, dispensé une formation au personnel enseignant dudit établissement scolaire portant sur la Convention internationale des droits de l’enfant, rappelle-t-on.

« Quand on parle des droits des enfants, il faut aussi parler de leurs devoirs. Il faut leur dire qu’autant ils ont des droits, autant ils ont des devoirs. Or, on n’entend jamais parler des devoirs mais toujours des droits. (…) Ce qui fait qu’ils font maintenant ce qu’ils veulent parce qu’ils savent qu’on ne peut rien leur faire », a, pour sa part, affirmé sa collègue d’histoire et géographie, Gnanchou Nina.

La convention internationale des droits de l’enfant, encore appelée Convention relative aux droits de l'enfant, est un traité international adopté par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) le 20 novembre 1989, dans le but de reconnaître et de protéger les droits spécifiques des enfants. Élargissant aux enfants le concept de droits de l’Homme tel que prévu par la Déclaration universelle des droits de l’Homme, elle introduit le concept d'intérêt supérieur de l’enfant.

« Nous sommes tous des parents. On sait que les enfants ont des droits. Mais, il faut leur montrer que comme ils ont des droits, ils ont des devoirs. (…) Sinon, à cette allure, les enfants seront incontrôlables », a déclaré la professeure d’espagnol, Mme Zamblé.

Est considéré comme enfant, tout être humain âgé de moins de dix-huit ans, sauf si la majorité est atteinte plus tôt, en vertu de la législation qui lui est applicable.

(AIP)

kkp/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment